Les Leboeuf, une dynastie de bouchers

Devenir meilleur ouvrier de France en boucherie n’a pas été un travail de Romain pour ce jeune Leboeuf (27 ans), lauréat 2015, qui a reçu mardi dernier à Paris son diplôme. Il chasse de race. Dans la famille c’est comme ça. Au physique et dans l’esprit, les fistons ressemblent au père, Jean-Claude, qui, par un étonnant jeu de passe-passe, a su insuffler à ses rejetons l’amour du travail bien fait.

logo-médaille-rhone2Né à Saint-Doulchard, banlieue de Bourges, Romain est un gamin de la rue Mirabeau où son père tenait boutique. C’est là qu’il a grandi dans les valeurs du métier de bouche.

Déjà meilleur apprenti de France en 2006, en 2007, son frère Eric, boucher rue d’Auron à Bourges, le précède chez les MOF tout en le préparant à devenir le meilleur apprenti d’Europe.

C’est en mars dernier qu’il a obtenu le liseré tricolore qu’il peut désormais arborer au col de sa veste. Il est le plus jeune de tous les temps. Deux ans de préparation et le choix d’une viande élevée à Augy-sur-l’Aubois (Cher), ce sont les deux ingrédients de sa réussite. Le reste n’est qu’une question de travail. C’est en tout cas ce qu’il dit. Il s’est installé à Paris, dans le XV ème. Son prochain challenge ? Transmettre son savoir-faire. Comme quoi « Suivez Leboeuf » est toujours d’actualité.

P.M.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Comments are closed.






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail