Le Festival de Travers, chaleur et musique au Cloitre Saint Aignan (Orléans)

Cette onzième édition du Festival de Travers, celle du vingtième anniversaire de l’association ABCD 45, organisatrice de ce bel événement festif qui anime chaque année l’arrivée de l’automne, n’a pas démérité: le public était au rendez-vous au cloitre Saint Aignan, malgré une météo plutôt fraiche agrémentée malgré tout de quelques rayons de soleil.

Mon Coté Punk - photo Marie Line Bonneau

Mon Coté Punk – photo Marie Line Bonneau

 La fête de la chanson francophone

Et comme chaque année, le cloitre Saint Aignan a vécu deux jours de fête sous le signe de la chanson francophone avec des concerts en soirée particulièrement chaleureux et entrainants, nous baladant de l’Europe de l’est aux bords de la Méditerranée, mêlant tout à la fois beaucoup de joie et d’humour mais aussi de la solidarité humaine et de la générosité, avec parfois un peu de poésie, comme avec ces reprises d’Allain Leprest sur des rythmes endiablés par le groupe “Mon Coté Punk”, déjà venu chanter à Orléans il y a quelques années.

Mais pas que…

Mais le Festival de Travers, c’est pas que ! c’est aussi l’apéro-concert du dimanche midi, grand moment de convivialité citadine où le public de tous ages, venu d’un quartier très élargi, se retrouve dans dans le simple plaisir d’écouter un peu de musique joyeuse avec les voisins, les amis ou les enfants. Car les enfants sont aussi  les invités de cette fête de la chanson à Orléans, des plus petit(e)s en poussette jusqu’aux plus grand(e)s, ils viennent nombreux au concert du dimanche après midi ou dans les différentes activités qui leur sont proposées: le Festival de Travers est ainsi devenu la plus grande fête consacrée aux enfants à Orléans !

Et puis il y a tout ce qu’on ne voit pas du festival, l’énorme travail des bénévoles bien sûr, mais aussi les petits bonheurs du programmateur et organisateur de cet événement, Pierre Perrault, qui nous confiait sa satisfaction d’avoir provoqué la rencontre du chanteur David Suissa et du groupe “les Vielles Pies” avec Gabriel Saglio, dans une programmation très en écho sur la musique des deux groupes ce samedi soir.

Alors longue vie au Festival de travers !

Reste que quelques nuages s’accumulent sur cet événement festif orléanais: la perte des recettes due à la disparition du Festival de Jazz au Campo Santo met en péril le fragile équilibre financier de l’association, et pourrait entrainer l’effondrement d’un édifice patiemment construit sur le travail des nombreux bénévoles… La visite du Maire d’Orléans, Olivier Carré, ce dimanche, est sans doute de bon augure pour l’avenir, n’en doutons pas !

Gérard Poitou

Le Festival de Travers continue sur l’agglo d’Orléans avec des concerts jusqu’au 21 novembre.
Pour info, il y a de nouveau des places disponibles, suite à un changement de salle, pour le concert de Thomas Fersen, le 14 novembre à la Scène Nationale d’Orléans.
Tout le programme du Festival de Travers: ICI

http://www.abcd45.com/

Cochons en pai d'épice: le retour

Cochons en pain d’épice: le retour

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail