Noël en Alsace

De toutes les régions de France, l’Alsace est par tradition la région où les fêtes de Noël revêtent le plus d’importance.

Saint Nicolas®DANIEL ZIEGLER

Saint Nicolas®DANIEL ZIEGLER

Dans toutes les villes et villages, artisans, associations, habitants s’affairent pour mettre en place les marchés de Noëls. Guirlandes, boules de Noël, pommes Christkindel, noix, chocolats, petits gâteaux apparaissent. L’odeur des épices, de la cannelle en particulier se répand dans les rues qui scintillent de mille feux à la tombée de la nuit et retentissent de chants. Les fameux bredele accompagnent le vin chaud. Du 25 novembre, jour de la sainte Catherine au 6 janvier, jour de l’Epiphanie, les régions d’Alsace divisées en sept pays sont en fête. Près de Mulhouse, l’écomusée d’Alsace va vivre également à l’heure de Noël et devenir le Pays des Veillées et pendant six semaines, de nombreuses animations quotidiennes et atelier feront revivre les traditions.

Affiche Noe¦êl 2015_Ecomuse¦üe d'AlsaceUn beau projet

L’écomusée d’Alsace est né au début des années 70 devant le constat que le patrimoine architectural traditionnel était en péril. Petit à petit est venue l’idée de sauvegarder les maisons abandonnées en les démontant et en les restaurant dans un même lieu. Ce fut sur un terrain près de Mulhouse, mis à disposition par la commune d’Ungersheim, près d’une ancienne mine. En 1984, l’écomusée, fort de sa vingtaine de bâtiments est inauguré par Jack Lang, alors ministre de la culture. En 2014, il a fêté ses trente ans. Organisé comme un vrai village du début du XXe siècle, l’écomusée est parcouru de rues flanquées de maisons, de fermes, de jardins. Près de l’école où sévit l’instituteur, le potier travaille dans son atelier pendant que la ménagère prépare ses plats traditionnels.

Le village en fête

Alors pour Noël, l’écomusée a revêtu ses habits de lumière. On pourra confectionner des décors de table, des bougies en cire d’abeille, découvrir les secrets de la fabrication des fameux « winachtsbredala », les petits gâteaux de Noël. L’accent sera mis sur les veillées, et durant la journée les conteurs raconteront la magie de Noël à travers son imaginaire mythologique. Apparitions surnaturelles, métamorphoses ou autres mirages divinatoires habiteront également les ruelles nocturnes.
Le 6 décembre verra l’arrivée de saint Nicolas par la rivière, juché sur une barque, accompagné de ses hallebardiers. Le 3 janvier, dans leurs costumes chatoyants, les Rois Mages parcourront les rues pour se rendre à la crèche. Autant d’événements qui animeront cet écomusée pour le plaisir de tous.

André Degon.

Pratique

Du 28 novembre au 3 janvier, le musée sera ouvert en continu du mardi au dimanche de 11h à 19h sauf le 24 décembre. Le 31 décembre, fermeture à 17h.

  • Tarifs : adulte, 14 euros ; enfant, 10 euros, famille 4 pers dont 2 enfants maxi, 40 euros.

Hébergement et restauration sur le site. Tel commun : 03 69 58 50 25

  • Hôtel Les Loges. Constitué de petites maisons à colombages agencée en quatre duplex pour une à cinq personnes. Chambre à partir de 72 euros pour 2 pers., pet. déj. : 9,50 euros par pers.
  • Restaurant La Taverne. Menu à 25,90 euros, plat environ 16 euros.
  • La Stube (brasserie). L’assiette environ 11 euros. Nourriture traditionnelle (roesti au munster !). Pour une pause déjeuner.
  • Site : http://www.hotellesloges.fr/

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *