“Dans la peau d’un migrant”, Arthur Frayer Laleix

Rencontre

De Peshawar à Calais, enquête sur le «cinquième monde»

migrantL’immigration clandestine est un iceberg dont nous ne voyons que la partie émergée. Arthur Frayer a plongé sous la surface pour explorer cette mondialisation qui n’apparaît sur aucun de nos radars économiques. Comme pour sa précédente enquête, Dans la peau d’un maton, il a opté pour une méthode simple : se grimer en clandestin pour approcher les passeurs, les logeurs, les intermédiaires du trafic d’êtres humains, puis redevenir journaliste pour interroger policiers, magistrats, avocats, et vivre parmi les migrants.
Son enquête l’a mené du Pakistan à la Turquie, des Balkans à l’Angleterre, dans les pays scandinaves… Il a voyagé dans le coffre de policiers bulgares, négocié avec des passeurs pachtounes, rencontré un trafiquant pakistanais qui faisait demi-tarif pour les enfants, arpenté les trottoirs d’Istanbul avec des travailleurs afghans, écumé les rues de Calais où les passeurs égyptiens ont éclipsé les Kurdes…
Il met au jour un univers qui n’appartient ni aux pays du Nord, ni à ceux du Sud. Un « cinquième monde » comme il existe un tiers-monde. Un monde qui nous reste invisible mais qui, par les conséquences économiques, sociales et politiques de son existence, concerne de très près chacun d’entre nous.
 

L’auteur

arthur Frayer LaleixReporter indépendant de 32 ans, il collabore avec Le Monde, M, Télérama, Jeune Afrique, Snatch, Slate… Auteur de Dans la peau d’un matin (pour lequel il était déjà venu à la Librairie Nouvelle),  ii a été journaliste à la République du Centre, une enquête en immersion dans les prisons françaises dont Orléans, il travaille aujourd’hui sur les quartiers difficiles, l’immigration clandestine et les économies parallèles.
 
Arthur Frayer est diplômé de l’école de journalisme de Strasbourg.
 
Vendredi 13 Novembre 2015, 18:30 – 20:00
 
Librairie Nouvelle d’Orléans, 2 place de la République 45000 Orléans 02 38 65 43 43

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *