Carreau/Poitevin: “Arythmie” synchrone

« Un certain rythme commande l’accrochage, des espaces blancs discontinus étant ménagés entre les fenêtres peintes ou photographiques. Des intervalles silencieux scandent le dispositif en ruban organisé à hauteur d’œil. » Yves Carreau, 2013.
Néanmoins, chaque œuvre comme les épisodes d’un récit ou les pages d’un cahier sont des indices pour préciser la spécificité des auteurs et les récurrences formelles de leur production.
La Cage de l’Ombre Forte (d’après les notes laissées par Yves Carreau)

carreau-poitevin

Yves Carreau / Pierre Poitevin

Oserait-on dire que ce qui sous-tend cette exposition, c’est une palpitation, un rythme sous-jacent entre deux temps, deux regards sur le monde, les objets et les formes qui le peuplent.

Fruit d’une rencontre entre deux artistes, le photographe Pierre Poitevin et le peintre-graveur Yves Carreau, disparu en novembre 2014 (voir Magcentre), cette exposition propose dans la salle circulaire de la médiathèque d’Orléans, une succession d’œuvres de chacun des deux plasticiens sous la forme d’une alternance rythmée entre photos et peintures.

La photographe de Pierre Poitevin s’attache à montrer une forme de photo minimaliste,  presque primitive, simplement composée de la banalité d’objets sans “valeur picturale”, mais d’une soudaine et folle richesse produite par la lumière, les reflets, l’ombre, la transparence, la diffraction, que le regard du photographe va subtilement transmettre par le seul artifice de sa camera obscura: le photographe devient ainsi le révélateur de ce que Pierre Poidevin définit lui-même comme “un réel abstrait”.

Et comme à rebours de cette “pureté” photographique, Yves Carreau propose une représentation riche en aplats colorés et en formes énigmatiques; ces peintures qu’il expose ici pour la première fois, sont riches d’un réel finement observé, consigné dans de multiples carnets de croquis, et restitué dans ces formes jamais totalement abstraites, mais où tout fait signe, jusqu’aux bords même du cadre, pour mieux nous interpeler sans jamais révéler le réel.

Et l’exposition crée intuitivement ce mouvement, ce tropisme de la vision qui toujours associe couleurs et formes pour forger un imaginaire qui, au delà de la contingence matérielle, nous ouvre à la poésie des objets (Francis Ponge).

Une autre vision de la “réalité augmentée”...

Gérard Poitou

P1150935

Pierre Poitevin : Yves Carreau

“Arythmie” Exposition Yves Carreau / Pierre Poitevin

du 12 novembre au 16 janvier (mardi, mercredi, vendredi, samedi : 10h-18h  jeudi : 13h-20h)

Médiathèque d’Orléans place Gambetta 45000 Orléans

Rencontre autour de l’exposition Arythmie, Yves Carreau, Pierre Poitevin avec Pierre Poitevin, artiste, Joëlle Labiche de La Cage de l’Ombre Forte, Jean-Louis Tallon, auteur. Les échanges sont suivis d’un rafraichissement convivial.
Mercredi 18 novembre – Médiathèque, salle d’exposition > 17h

http://www.bm-orleans.fr/medias/medias.aspx?INSTANCE=exploitation&PORTAL_ID=general_portal.xml

http://lacagedelombreforte.com/

 

 

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail