La République est en berne mais “ne ferme pas”

Deux cents personnes se sont rassemblés à Orléans en début d'après-midi.

Deux cents personnes se sont rassemblés à Orléans en début d’après-midi.

Orléans ressemblait -presque- à un samedi comme les autres au lendemain de la tuerie parisienne. Pourtant, le niveau de sécurité déjà élevé en raison de l’opération vigipirate, a encore franchi plusieurs échelons notamment autour des sites sensibles classés Sévéso. En début d’après-midi, deux Marseillaise ont résonné autour de la statue de Jeanne d’Arc où deux cents personnes se sont rassemblées spontanément. Des dizaines de bougies ont été allumées en hommage aux victimes de Paris. Aux frontons des établissements publics, des mairies, les drapeaux ont été mis en berne. Comme dans toute la France le deuil national commencera dimanche jusqu’à mercredi. “La République ne ferme pas, la vie continue” a déclaré Michel Jau le préfet de région qui a réuni en fin de journée les parlementaires et les représentants des villes du  Loiret.
 

Le “front communal”

 

Aux côtés du préfet de région, Michel Jau, le procureur adjoint Alain Leroux, la députée Valérie Corre, Murielle Sauvegrain, Serge Grouard.

Aux côtés du préfet de région, Michel Jau, le procureur adjoint Alain Leroux, la députée Valérie Corre, Murielle Sauvegrain, Serge Grouard.

Dans l’après-midi, le conseil municipal d’Orléans avait été réuni en session extraordinaire et les représentants de tous les groupes se sont ensuite exprimés devant la presse dans un large consensus républicain à la hauteur de la tragédie qui frappe notre pays (lire par aileurs). En l’absence d’Olivier Carré, le maire, en voyage en Chine à un congrès d’élus français et chinois, c’est Murielle Sauvegrain et Serge Grouard l’ancien maire qui ont présidé cette réunion d’un “front communal” contre le terrorisme. Le message d’Olivier Carré a été lu. Il dit notamment, “toutes mes pensées vont vers cette mère orléanaise qui m’a interpellé car sa fille était au Bataclan et qui a vécu des heures d’angoisse avant de savoir qu’elle était saine et sauve...”.  Le maire d’Orléans, poursuit, “là où je suis (en Chine), les témoignages de soutien à notre pays pleuvent, La lumière qu’il a su toujours apporter aux peuples ne doit pas s’éteindre, ne peut pas s’éteindre…”. 
 

Un des terroristes venait de Chartres

 
IMG_0715Alors que les autorités de l’Etat n’ont pas interdit les manifestations culturelles ou sportives de ce week-end. “Leurs responsables devront prévoir les mesures de précaution et de sécurité” a conseillé la préfecture du Loiret. Autrement dit, fouiller les sacs à l’entrée et redoubler de vigilance. Orléans comme Saint-Jean-de-Braye, ont eux décidé d’annuler les spectacles. Pour l’instant le couvre-feu n’est pas envisagé par le préfet.
Du côté des services de police et de gendarmerie, le degré de mobilisation et le curseur de la réponse judiciaire n’atteint pas celle de l’île-de-France. Reste que les 3 300 gendarmes mobilisés sur la région peuvent procéder à des contrôles de voiture et d’identité et à l’ouverture des coffres en vertu du plan Vigipirate. L’état d’urgence permet des mesures administratives comme les réquisitions ou les perquisitions à domicile jour et nuit. “Ce sera utilisé si nécessaire mais nous n’en sommes pas là” indique le préfet Michel Jau. A Orléans, Olivier Geffroy, l’adjoint chargé de la tranquillité publique a indiqué que les effectifs de la police municipale ont été doublés dans la nuit de vendredi à samedi et la surveillance vidéo a été renforcée.
En raison de la proximité avec Paris et l’île de France, le nord de la région, le Loiret et l’île de France sont considérés par les services de police comme des bases arrières du radicalisme. Ainsi
 l’un des auteurs présumés de la tuerie du Bataclan vient de Chartres.  

Ismaël  30 ans, originaire de Courcouronnes, dans l’Essonne, vivait à Chartres, par intermittence.

 Le procureur de la République de Paris, François Molins, a précisé que le suspect était connu des services de police. Fiché S depuis 2010 pour radicalisation, il a été condamné à huit reprises depuis 2004, pour des outrages et des conduites sans permis.  Il fait partie des assaillants présumés retrouvés morts dans l’enceinte de salle de concert après l’assaut donné par le RAID. Il a été identifié grâce à son empreinte digitale.
———————————————————————— 
 

 Le basket et le zénith annulés

Certains organisateurs ont préféré annuler d’eux-même des manifestations. En ce qui la concerne la ville d’Orléans a décidé l’annulation de tous les événements culturels et sportifs, comme le match de basket de Pro A, Orléans-Lyon ASVEL, le concert Stard 80 du Zénith qui devait rassembler aussi plusieurs milliers de spectateurs et les spectacles du théâtre d’Orléans dont le récital de Thomas Fersen, ont aussi été supprimés. Le Salon du mariage qui se tient au parc des Expositions est maintenu car il s’agit d'”un commerce ouvert”. Tous les voyages scolaires sont également supprimés jusqu’à nouvel ordre. La campagne électorale pour les régionales est suspendue, au moins durant les trois jours de deuil national, voire jusqu’à la fin de la période de douze jours d’état d’urgence.
En revanche la concert qui devait avoir lieu à l’église Saint-Paterne a été transformé en soirée de prières.
Les marchés d’Orléans dont celui de Madeleine auront bien lieu dimanche matin.
 
 
Un numéro vert a été mis en place par le Gouvernement pour tout renseignement concernant
les personnes présentes sur les lieux de ces attentats. Il s’agit du numéro 0 800 40 60 05
 
 
 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Expliquez moi la différence entre un “commerce ouvert” et un concert au Zénith.
    L’annulation, ou le manque à gagner, coûtait-elle plus chère qu’un report de spectacle?

  2. BRAVO BRAVO POUR CETTE BELLE UNITE.
    MAIS IL VA FALLOIR SORTIR DU MONDE DES BISOUNOURS ET ENFIN CONTROLER QUI RENTRE ET SORT DE CE PAYS MESSIEURS LES POLITIQUES.
    ET CESSER DE REDUIRE LES EFFECTIFS CHARGES DE GARANTIR LA SECURITE DES FRANCAIS.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *