Jean-Pierre Sueur : “Renoncer à nos libertés serait la plus grande victoire des terroristes”

 

Réactions de Jean-Pierre Sueur
suite aux attentats survenus à Paris

Jean-Pierre Sueur

Jean-Pierre Sueur

guillemets-anglais-ouvrantJe déplore toutes ces vies fauchées par la barbarie, ces blessés dont beaucoup garderont des séquelles, ces familles endeuillées. On ne peut que saluer l’immense de solidarité et la mobilisation dont les Français font preuve, le dévouement dont les équipes de secours, les équipes soignantes et les forces de l’ordre et la belle unité du pays contre le terrorisme. Il est important que les élections  régionales aient lieu à la date prévue et que la COB 21 se tienne comme elle est prévue. Renoncer à nos libertés seraient la plus grande victoire des terroristes. Les démocraties ne peuvent en aucun cas abdiquer devant le terrorisme. Lutter contre le terrorisme et défendre les libertés ne doit pas être contradictoire.

L’unité n’empêche pas le débat. Je salue les initiatives prises par le président de la République dont j’ai souligné combien les épreuves ne lui sont pas épargnées. Il fait face. Il faut mettre en oeuvre des mesures internes et externes qui permettront de lutter de façon plus  cohérentes et plus efficaces contre Daech. Avec ces derniers attentats, on a franchi un niveau jamais atteint. C’est une vraie guerre. François Hollande a raison de dire qu’il faut en tirer toutes les conséquences intérieures et extérieures.

Rapporteur de la commission d’enquête concernant les réseaux djihadistes en France et en Europe, je sais l’importance du renseignement, de la surveillance numérique et des écoutes téléphoniques. Daesh sur le financement duquel il convient aussi de s’interroger utilise des cryptages très sophistiqués et est très fort dans le décryptage. Tous les moyens doivent être donné aux services français du renseignement “.

 Recueilli par F.C.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.