Philippe Vigier (UDI) devant le Parlement à Versailles: “mobiliser les réservistes”

Les présidents des groupes de l’Assemblée nationale se sont tous exprimés après le discours du chef de l’Etat lundi à Versailles. Christian Jacob pour Les Républicains, Cécile Duflot pour EELV, Roger-Gérard Schwartzenberg pour le PRG, André Chassaigne pour le Front de gauche. Pour l’UDI, c’est Philippe Vigier, député d’Eure-et-Loir et candidat de droite et du centre à l’élection régionale dans le Centre-Val de Loire, qui a pris position sur la politique à l’égard du terrorisme.

vigier versailles

Philippe Vigier s’est exprimé pour l’UDI à Versailles

Il a dit en substance “s’associer naturellement à l’union nationale”. (…) “Refuser d’aller combattre ces monstres sur leur sol, c’est se résoudre à ce que cette guerre ne se livre que sur le nôtre” (…). Il préconise d'”associer les pays de la région (…) à la coalition internationale pour espérer conduire avec succès cette intervention (en Syrie), dont la légitimité serait renforcée par un mandat des Nations-Unies”. Un extrait de son intervention: 

philippe vigierguillemets-anglais-ouvrantIl faut inventer une nouvelle politique migratoire et de sécurité européenne, créer enfin l’Europe de la défense et mettre en place une coopération plus étroite avec la Turquie et l’Afrique du nord pour contrôler efficacement les frontières extérieures de l’Europe.

Nous devons également mettre en place un registre européen des passagers pour tous les modes de transports, rétablir les contrôles aux frontières pour les vols aériens et une procédure systématique de co-instruction des enquêtes anti-terroristes par plusieurs Etats-membres, comme cela vient d’être fait entre la France et la Belgique concernant l’enquête en cours.

La République doit également prendre des décisions graves sur le sol national. Nous devons répondre à la brutalité barbare par la force de l’Etat de droit. Dans cette guerre, nos faiblesses feront la force de notre ennemi. Aussi, nous devons prendre les mesures qui s’imposent pour assurer la sécurité des Français : déchéance de la nationalité pour ceux qui partent faire le djihad, pose de bracelets électroniques pour les individus à risque et fichés, expulsion des prêcheurs de la haine, fermeture des mosquées salafistes, armement des policiers municipaux, possibilité pour les policiers et gendarmes de porter leur arme en dehors du service, renforcement des moyens humains, matériels et financiers de la police et de la gendarmerie pour démanteler systématiquement les réseaux de terroristes identifiés, lutte contre la radicalisation en milieu carcéral et sur Internet.

Nous devons également nous souvenir que lorsque la République est attaquée, la réponse ne peut être que plus de République. Les Français sont courageux et solidaires, prêts à s’engager, à faire vivre l’union nationale.

Faire prospérer cet engagement citoyen est vital. Il nous appartient de permettre à cette France qui entend résister à la tyrannie de le faire. Alors que le déploiement d’effectifs militaires risque d’atteindre ses limites, il est grand temps de favoriser l’engagement réserviste, de permettre à l’armée de réserve d’agir, en levant les obstacles qui existent aujourd’hui !

Enfin, la France doit mobiliser la communauté internationale autour de vastes plans de progrès et de paix, car si les grandes mutations qui bouleversent aujourd’hui le monde ne sont pas accompagnées, elles risquent demain de produire des générations et des générations d’extrémistes.

Il est vital de favoriser les grands projets de développement pour permettre au progrès d’irriguer des territoires dans lesquels le fanatisme prospère sur la misère et sur l’absence d’accès à l’éducation et à la culture.
Tels sont les défis inédits auxquels la France, l’Europe et le monde sont confrontés.”

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail