Orléans: la police municipale sera armée dès janvier

Dés le mois de janvier, une partie de la police municipale d’Orléans sera armée. Vendredi à Orléans, de retour de Chine où il se trouvait en voyage au moment des événements tragiques du 13 novembre, Olivier Carré a indiqué que l’armement des policiers municipaux “sera accéléré”.

police municipale

Décidée après un débat en conseil municipal, la mesure, débattue en juillet au conseil municipal, devait, à l’origine, prendre effet à la fin du premier semestre de 2017, au terme d’un processus de choix des armes et de formation. Mais jeudi, le gouvernement a encouragé les municipalités à franchir le pas. Dès lors, l’état d’urgence entraînera à Orléans une accélération de cette mesure qui n’avait pas recueilli l’assentiment de l’opposition municipale de gauche.

Des mesures au coup par coup

Olivier Geffroy, Muriel Sauvegrain et Olivier Carré

Olivier Geffroy, Muriel Sauvegrain et Olivier Carré

“C’était de toute façon leur souhait” a expliqué Olivier Carré en parlant de la centaine de policiers municipaux et cette mesure est aussi destinée à “rassurer la population”. “La police municipale a un rôle à jouer en direction de la population” a poursuivi Olivier Carré qui était entouré de Muriel Sauvegrain, premier adjointe et d’Olivier Geffroy, adjoint chargé de la tranquillité publique et responsable de la police municipale.

Pour ce qui est des manifestations en cours ou à venir, y compris le marché de Noël, Olivier Carré n’a pas prévu de reprendre d’arrêtés d’interdiction. Lors des premiers jours de deuil le week-end dernier, le spectacle du Zénith et les matchs de basket et de hand avaient été annulés. “Si on avait un problème de sécurité majeure, on interdirait la manifestation” a ajouté le maire d’Orléans, “ce sera au cas par cas”. Samedi, le préfet de région et du Loiret, Michel Jau, devrait “communiquer” auprès de tous les maires et présidents d’intercommunalités ainsi que des parlementaires sur les consignes du ministère de l’Intérieur. Olivier Carré, en attendant une harmonisation encore plus pointue avec les services de l’Etat l’affirme, “nous allons multiplier les patrouilles”.

Serge Grouard…“à titre personnel”

Olivier Carré

Olivier Carré

“Muriel a parfaitement tenu la barre pendant que j’étais assez loin” a lancé le maire qui a échangé dès la prise d’otages du Bataclan par SMS et par mail avec son adjointe et Olivier Geffroy. En revanche, Olivier Carré a indiqué qu’il n’a pas été en contact direct avec Serge Grouard, lequel s’est pourtant exprimé sur les réseaux sociaux quant à l’attitude à adopter à Orléans… “A titre personnel” a estimé Olivier Carré visiblement agacé par le sujet. L’ancien maire qui a d’ailleurs animé la conférence de presse tenue après le conseil municipal extraordinaire de samedi en duo avec Muriel Sauvegrain. Clairement, le “nouveau” maire reprend la main, et il a indiqué que la décision d’entendre les groupes du conseil municipal le samedi, y compris l’opposition, était à son initiative.

Solidarité avec Anne Hidalgo

“L’effroi, la sidération”, tels sont les termes employés par Olivier Carré pour qualifier les sentiments ressentis à plusieurs milliers de kilomètres de sa ville dont il a très vite rassuré les habitants par un message. La quinzaine de maires qui l’accompagnaient dans cette opération à Yangzhou à l’est de la Chine, une ville de 1,4 millions d’habitants, n’a jamais envisagé de rentrer en catastrophe. Les choses étaient en de bonnes mains a indiqué Olivier Carré et il se sentait plus utile, dès lors qu’Orléans n’était pas menacé, à renforcer les liens avec Yangzhou (1,4 millions d’habitants) au plan touristique et par des échange scolaires, en attendant des relations économiques.

Lorsqu’il a appris le carnage de Paris en Chine, Olivier Carré a pensé à l’angoisse de ses administrés bien sûr. Mais aussi, il en a convenu spontanément, en signe de solidarité, à sa consoeur, Mme le maire de Paris.

Ch.B

Le message qu’avait envoyé Olivier Carré,
Député Maire d’Orléans le 14 novembre:

olivier carréguillemets-anglais-ouvrantChers agents de la Mairie d’Orléans et de l’Agglomération, Retenu en Chine, croyez bien que je souffre de ne pas être là dans ma ville, avec vous, en ces moments.

Comme chaque français, chacun d’entre vous est touché au plus profond de lui-même. La France est meurtrie au plus profond d’elle-même aussi. Mais les sentiments d’impuissance et la colère doivent laisser la place au sang-froid et à la dignité en faisant front. Avec Charles-Éric Lemaignen Président de l’AgglO, nous vous assurons de notre totale confiance pour le dévouement que la population attend de vous.

Faire front c’est d’abord assurer le service public sans faille et je sais que c’est l’une des qualités de notre Administration à Orléans, que ce soit à la Mairie ou à l’AgglO. Je sais la qualité de chacun d’entre vous et le cœur que vous aurez à tenir votre fonction. La Ville doit apaiser et rassurer, notamment en restant à la fois vigilante et bienveillante, ce qui demande plus que jamais attention et discernement.

Chacun à votre niveau selon votre poste, vous devez aussi apporter votre concours aux forces de sécurité autant que de besoin. Dans ces temps troublés, les Orléanais attendent des repères forts et vous en faîtes partie.

Et je voudrais remercier les élus et les Orléanais qui se sont associés à ce moment de recueillement.

Vive la France

Olivier Carré, votre Maire “

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Et si on armait les éboueurs et les postiers ? Et pourquoi pas les contrôleurs sncf ? On va donner des armes à des pervenches vous vous rendez compte ? Ça me fait peur … mais pas aux malfrats…

    • Quel réaction débile ! La Police Municipale ne fait pas le travail des “pervenches”, ce travail est fait par les ASVP qui, eux, ne peuvent être armés..
      Renseignez-vous sur les missions d’un policier municipal avant de balancer des paroles inexactes à ce point.
      La Police Municipale fait en partie le même travail que la Nationale sur la Voie Publique.
      Et je dis ça en connaissance de cause, étant de la Police Nationale.

      • Quelle réaction violente… J’espère que vous ne dégainez pas votre arme aussi vite que vos mots discourtois. La Police Municipale n’a qu’un pouvoir préventif et administratif. Ils n’ont ni les diplomes ni les compétences ni l’autorité de la Nationale. Seules les policiers nationaux peuvent être officiers de police judiciaire avec un pouvoir coercitif après concours. Alors pourquoi armer des gens qui n’ont même pas le pouvoir de faire des contrôles d’identité ? C’est même dangereux car une arme à feu ça tue.

      • la crainte peut être justifiée quand on connaît certains cow-boys de la police municipale être armé nécessite du sang-froid de la maîtrise qui s’acquiert après de longues années d’entraînement qui n’est pas le cas de la police municipale puisque jusqu’à présent ils n’ont jamais été armés quand on regarde les reportages sur l’entraînement de nos unités d’élite qui ne sont qualifiés qu’après plusieurs années de formation et malgré tout les difficultés qu’ils éprouvent pour maîtriser des individus ayant été eux-mêmes entraînés j’imagine la scène du simple revolver contre des armes de guerre que pourront-ils faire je pense que grand nombre d’entre eux perdront leur sang-froid face à des voyous de banlieue un peu comme cela se passe aux États-Unis

    • On ne donne pas d’armes à des policiers mais tous les imbéciles ont le droit de s’exprimer…

      Quel beau pays.

      • l’exemple vous éte en train de nous le démontrer éviter d’insulter les gens qui ne sont pas d’accord avec vous
        on peut imaginer quelle serait votre comportement si vous aviez une arme dans la main
        la chasse aux criminels et réservés à la police qualifiés
        ou en complément dans le cas présent aux militaires qui sont parfaitement aguerris à ce genre de situation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *