Quand le nationalisme corse tutoie la bêtise crasse

Peut-on passer sous silence l’attitude d’élus corses, soit-disant élus de la République française, presque gênés par la minute de silence en souvenir des victimes de Paris et refusant ostensiblement de reprendre la Marseillaise entonnée par le seul élu communiste ? Attitude inqualifiable qui prouve que le communautarisme lorsqu’il ne dérive pas sur la barbarie il peut aussi dévier sur la bêtise la plus crasse.

Capture d’écran 2015-11-23 à 10.58.53

La réaction d’un socialiste bastiais, Marc Valéry scandalisé :
“Le petit reportage vidéo de CorseNet infos  sur la minute de silence à la Mairie de Bastia est assez édifiant. On y voit les élus bastiais, dont le Maire, sans son écharpe, une première adjointe mastiquant  ostensiblement un chewing-gum, et d’autres l’air emprunte presqu’un peu embêtés d’être là. Jusqu’au moment où un élu d’opposition communiste entonne à voix forte une vibrante Marseillaise, tout seul, crânement. Les autres élus de la mouvance dite “autonomiste” restant muets et interdits, comme si on avait demandé à des résistants de chanter ” Deutschland uber alles”. Imités en cela par la représentante du parti du Président de la République Française !
Naïvement je pensais qu’autonomiste signifiait qu’on revendiquait plus de pouvoirs locaux et un statut particulier au sein d’une même République. Aussi ne voyais-je pas d’incompatibilité  à ce qu’un autonomiste corse puisse diriger une commune française. Eh bien je me trompais. Notre maire qui ambitionne de diriger la Corse semble ne pas se considérer  comme le maire d’une commune de la république française. Je le regrette vraiment. 
Cette minute de silence était un peu celle d’un “peuple ami”, compatissant et désolé, pas celle d’un parent, encore moins d’un fils, touche au plus profond de son être par ce qui était survenu à ses proches. Manifestement la France, même lorsqu’elle est agressée, blessée, meurtrie ne suscite aucun élan de la part de ces nationalistes “modérés”. Je le vis mal, il y a des moments où l’on devrait pouvoir dépasser les idéologies. Décevant.”
 
 
 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *