Un programme choc pour les 100 jours du trio Vigier-Peltier-Fesneau

 

La liste UDI-LR-Modem présente ses engagements « fermes » à mettre en œuvre au cours du premier trimestre 2016. Fière de son slogan « des racines et des ailes », la liste de la droite et du centre pour les prochaines régionales ne manque pas de références historiques : Napoléon, Héraclès, Hercule, voire même Astérix.

fesneau vigier peltier

Philippe Vigier (UDI), Marc Fesneau  (MODEM) et Guillaume Peltier (LR)

Favorite du seul sondage publié à ce jour le trio présente en effet  son programme à court terme sous l’intitulé « les 100 premiers jours » et « nos douze travaux ». « Ce ne sont pas des promesses insiste la tête de file régionale Philippe Vigier mais des engagements fermes qui seront tenus et dont nous rendrons compte ». Certes, l’heure n’est plus à la table rase. Mais Guillaume Peltier prévient « ce sera une rupture totale, absolue et profonde avec les politiques menées au niveau régional et national. Il faut un changement profond des méthodes et des pratiques politiques ». Pas de grand écart entre ces trois formations politiques qui ont pu prendre ici ou là des positions radicalement opposées : « il n’y a pas l’épaisseur d’une feuille de papier entre nous trois », rassure Guillaume Peltier.

Les 12 travaux qui seront engagés au cours du premier trimestre 2016 et qui seront formalisés pour certains dans le premier budget portent sur des mesures politiques ou économiques. Comme le plan de relance de 500 millions (50 millions en 2016, autant en 2017 et 400 millions à négocier avec les autres collectivités) qui bénéficieront aux travaux dans les lycées ou sur les routes. Cela sera fait sans augmentation de la fiscalité durant 5 ans mais sans doute par endettement car « s’endetter pour investir c’est utile et positif ».

« Programme réaliste, ambitieux et viable »

Marc Fesneau (Modem), Philippe Vigier (UDI) et Guillaume Peltier (LR)

Marc Fesneau (Modem), Philippe Vigier (UDI) et Guillaume Peltier (LR)

Mais des économies seront aussi recherchées par des partenariats public-privé, par le rapprochement des centrales d’achat ou par la renégociation des grandes contractualisations comme le CPER (contrat de plan Etat/région). « La région a manqué d’autorité et de leadership politique déplore Guillaume Peltier nous avons été massacrés dans le CPER ».

Autre priorité : le patriotisme économique pour faire travailler les entreprises régionales, la simplification des normes et règlements pour les entreprises ou les collectivités partenaires, une revendication chère à Marc Fesneau. La future majorité se battra aussi pour le partenariat avec « un opérateur fret de proximité » en coopération avec les régions limitrophes, pour la création « d’une école internationale du patrimoine et du tourisme ». La liste de droite et du centre maintiendra enfin son aide aux associations et aux jeunes mais dans le cadre d’un « donnant-donnant ». En échange d’une aide pour obtenir un Bafa, un brevet de premiers secours ou le code du permis de conduire, les jeunes seront ainsi appelés à offrir de leur temps à des associations.

« Notre programme est réaliste, ambitieux et viable », insiste Philippe Vigier. Reste une seule condition : l’adoubement par une majorité d’électeurs le 13 décembre.

Jean-Jacques Talpin.

 

Les 12 travaux

1 : lancement d’un plan de relance de 500 millions d’euros.

2 : lancement du patriotisme économique régional et des circuits agricoles de proximité.

3 : organisation des états généraux du tourisme et de la fierté régionale.

4 : grand plan de simplification régionale : refonte des dispositifs, dématérialisation, suppression des normes régionales, réactivité des réponses en 60 jours maximum.

5 : renégociation des grandes conventions (SNCF, contrat de plan Etat-Région, conventions Région-départements, fonds européens).

5 :  lancement du grand pacte pour la ruralité : politique des cœurs de village, simplification des procédures, guichet pour les fonds européens et stratégie numérique.

7 : présentation de nos mesures « donnant-donnant » en faveur ces jeunes et des associations.

8 : lancement de l’opération « apprentissage : les filières d’excellence ».

9 : lancement d’une région stratège pour l’aménagement du territoire et la mobilité.

10 : lancement d’un audit organisationnel et financier sur la situation et les engagements pris par la Région.

11 : lancement de la nouvelle gouvernance en lien avec les territoires.

12 : lancement des nouvelles coopérations inter-régionales pour faire de notre région  le cœur de la France avec nos régions voisines.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Je crois connaître un peu les politiques régionales et je ne vois pas ce qu’ils veulent changer, à part des “lancements” qui vont surtout consister à changer le nom des politiques en place. Ah si ! de l’endettement à court terme (emprunt), à long terme (partenariats public-privé) et la contribution des autres collectivités, qui manquent déjà de moyens… Bonne chance les copains !
    Je leur propose un slogan, plutôt que “les 12 travaux pour la région”, disons, “avec nous, la région elle avance pas, hercule !”

  2. “s’endetter pour investir c’est utile et positif ”

    D’une part, ils dénoncent l’augmentation de la dette au niveau régional (j’ai trouvé dans ma boîte aux lettres un trac de la Droite), et d’autre part, ils veulent emprunter pour investir.
    Sauf qu’un collectivité territoriale ne peut pas emprunter pour faire autre chose que de l’investissement !
    Donc quand la Gauche emprunte pour investir, c’est mal, et quand la Droite emprunte pour investir, c’est bien !
    Faudrait savoir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail