Sondages: la liste Vigier (UDI-LR-Modem) reste largement en tête avec 39% au second tour

panneauLes sondages sont têtus. Donné gagnant dans le précédent, Phlippe Vigier et sa liste d’union UDI-LR-Modem, continue de caracoler en tête selon un sondage BVA-presse régionale. Mais il perd un petit point à 39% au lieu de 40% par rapport au sondage d’octobre. Le plus spectaculaire, comme partout en France, c’est la progression du Front national qui passe à la deuxième place avec 31% et qui gagne 4 points et devance au second tour celle du socialiste François Bonneau avec ses alliés du Front de gauche et des écologistes. Le président sortant perd 3 points à 30% contre 33 en octobre.) toujours selon ce sondage réalisé du 17 au 23 novembre donc après les attentats de Paris.

Des militants LR tractent au marché de la Source à Orléans.

Des militants LR tractent au marché de la Source à Orléans.

Dès samedi les résultats de ce sondage circulaient chez les militants politiques et les socialistes avaient bien du mal à garder leurs troupes mobilisées. Ainsi sur un marché plutôt labouré d’ordinaire par la gauche comme celui de Orléans la Source, seuls les candidats et militants de la liste Vigier distribuaient des tracts. Samedi, ils n’avaient été que 150 à se déplacer pour le meeting de François Bonneau à Ingré auquel Manuel Valls devait participer à l’origine avant d’annuler sa venue pour cause d’attentats. Selon ce sondage toujours, François Bonneau ne ferait pas le plein des voix de gauche au second tour.

L’effet attentats

Seul le Front national profite donc de “l’effet attentats” mais samedi, Philippe Loiseau le candidat du parti d’extrême droite en région Centre-Val de Loire refusait en marge de la présentation de son programme, cette “récupération” en mettant plutôt en avant le chômage: “rien d’étonnant à avoir quatre points de plus, les Français sanctionnent les gens du gouvernement avec 42 000 chômeurs de plus et  l’insécurité liée à l’immigration et à l’invasion des réfugiés”.

S’agissant des autres régions, le Front national est donné sans surprise gagnant dans les deux régions extrêmes, dans le Nord-pas-de-Calais-Picardie avec Marine le Pen et en PACA avec Marion-Maréchal le Pen. La gauche ne conserverait que trois régions, la Bretagne, l’Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes et le Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, les listes de droite et du centre remportant toutes les autres, dont les Pays-de-la-Loire et l’île-de-France.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Alors , BONNEAU François , vous qui m ‘ avez ” snobé ” en refusant de créer le moindre ” évènement ” pour les 20 Ans de ” ma ” Loire à vélo ” que j ‘ ai créée, dans l ‘ indifférence , voire la moquerie de vos “copains” , élus PS au conseil régional où j ‘ ai présenté ” mon ” projet , en 1995 ; au revoir ? D ‘ autres , plus respectueux de l ‘ oeuvre accomplie , réussie , me feront le plaisir de fêter dignement les 21 Ans de ma Loire à vélo . C’ est ” rigolo ” , 21 ans c ‘ était l ‘ âge de le Majorité il y a quelques années !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *