Sancerre: la veuve de Tignous (Charlie) interdite en vin au marché de Noël

 

tignousIls s’y sont mis à trois –la préfecture, la mairie et la gendarmerie – pour « inviter » la veuve de Tignous, Chloé Verlhac, à s’abstenir de venir au marché de Noël de Sancerre où elle devait présenter, dimanche 6 décembre prochain, les derniers ouvrages du dessinateur assassiné en janvier dans les locaux de « Charlie ». La compagnie de CRS ayant quitté définitivement le Piton, il aurait, paraît-il, fallu faire venir le GIGN et mobiliser deux awacs de la base d’Avord pour assurer la sécurité… 

Les Caves de la Mignonne qui devaient recevoir Chloé Verlhac sont pourtant habituées à servir des canons de rouge, de blanc et de rosé. Mais elles ont du céder aux pressions du pouvoir et le libraire au pressoir des pulsions.

Si la bêtise ne s’use pas si l’on Sancerre, il y a heureusement des caves qui se rebiffent.

A consommer avec modération

A consommer avec modération

Ainsi le viticulteur Alphonse Mellot (de Sancerre) n’a pas voulu laisser la peur prendre de la bouteille. Il ouvre donc ce jour-là sa cave afin que l’on puisse trinquer à la mémoire de Tignous qui aimait à répéter : « Si on a peur, ils ont gagné ».

Information de dernière minute : dans cette cave improvisée en crèche, il n’y aura ni mouton, ni âne, ni bœuf, qui ont annulé leur participation.

Patrick Martinat

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Curieux paradoxe d’une guerre déclarée contre la barbarie terroriste qui fait boire aux démocrates le vin (de Sancerre) jusqu’à la lie.

  2. La honte soit sur les pouvoirs (sans pouvoirs!!) publics qui préfèrent la fuite …courageuse face à la peur . Je n’irai plus à Sancerre et je ne boirai plus de vin de Sancerre .

  3. outré par l’attitude de certains… de braves français qui ne veulent pas avoir de problème et- regardent ailleurs quand ceux -ci sont devant leur porte
    ça me rappelle d’autres français dans les années 40/45 qui eux aussi ne disaient rien quand des humains, leur voisin parfois, partaient en convoi….
    beurck!!!!!!!!

  4. Que de belles paroles mais les actes ne suivent pas. On édulcore au risque d’affadir!!!

    On le dit; on le répète mais en vain (…vin!)

    On parle mais les couleuvres, TONNERRE !!! Ne les AVALLON plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *