La fin des flibustiers aux Antilles 1715-1740

Conférence du Mardi

Par Patrick Villiers, Professeur émérite des Universités

Deux flibustes coexistent et se confondent dans l’esprit du grand public sous l’influence des films d’Hollywood : la « flibuste baroque », dominée par le Français Nau l’Olonnois et le gouverneur anglais Morgan qui ont sévi dans la mer caraïbe des années 1650 aux années 1670, et une piraterie plus tardive dont les capitaines les plus célèbres sont Rackham, Barbe noire et les femmes pirates Marguerite Mead et Mary Read. Cette deuxième piraterie a sévi de la Virginie à Saint-Domingue de 1715 aux années 1730. Elle a connu son chantre avec Daniel Defoe qui écrivait sous le pseudonyme de capitaine Johnson mais elle a également laissé des traces dans les archives françaises. Cette dernière sera l’objet de notre diaporama et nous tenterons de séparer le mythe et la réalité

Mardi 1° décembre 14 h 30

C.R.D.P. 55, rue Notre Dame de Recouvrance

Frais de participation : Gratuit : Adhérents et étudiants (U.T.L) 5 Euros : autres personnes

http://www.univ-orleans.fr/utl

utl orléans logo

 

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *