Régionales: Philippe Vigier (UDI-LR-Modem), demandez le programme!

Philippe Vigier, tête de liste de la droite et du centre (UDI-LR-Modem) interrogé par Jean-Jacques Talpin et Christian Bidault,, décline pour Magcentre son programme de mandature si la liste qu’il conduit remporte la majorité au soir du 13 décembre. 

En bonus de cet interview de vingt minutes le programme de la droite, département par département.

 

Le programme de Phillipe Vigier par département 

 POUR LE LOIRET

•Veiller à un développement équilibré de tous nos territoires. Département urbain et rural, la cohésion du Loiret passe par un renforcement des identités locales (Beauce, Sologne, Gâtinais, Puisaye, Orléanais et Val-de-Loire).
•Faire du Loiret un département interconnecté. Un enjeu : relier Orléans au réseau européen des trains à Grande vitesse : Paris/Orléans/Clermont-Ferrand/Lyon (POCL).
•Connecter enfin Orléans à Chartres, à Châteauneuf-sur-Loire et pérenniser les lignes Paris-Orléans, Montargis-Nevers. Pour une formation équilibrée sur le territoire, la région développera des filières Post- Bac à Montargis et à Gien et étudiera l’implantation d’un nouveau lycée dans le secteur Sully-Châteauneuf.
•Emergence d’un campus du Val-de-Loire articulé autour de la recherche et du monde de l’entreprise.
•Développer des coopérations, notamment avec Saclay et rapprocher les universités d’Orléans et Tours.
•Renforcer l’offre universitaire en centre-ville.
•S’appuyer sur le nouveau centre hospitalier régional d’Orléans et sur le pôle de santé Oréliance pour assurer une offre de soin sur l’ensemble du département.
•Créer une plate-forme de ferroutage à Arthenay-Poupry.
•Situé à une heure de Paris, le Loiret bénéficiera d’un grand plan de prospection économique piloté par les acteurs économiques et la Région pour attirer de nouvelles entreprises créatrices d’emplois. Obtenir le label French Tech Loire Valley pour promouvoir l’économie du numérique.

POUR LE LOIR-ET-CHER

•Lancer le « Loire express » sur l’axe Orléans-Blois-Tours avec l’objectif d’une liaison toutes les 30 minutes aux heures de pointe •Accélérer la liaison entre Blois et l’A85 au sud du Loir-et-Cher
•Soutenir nos communes rurales : aide aux pépinières d’entreprises, accès à une offre de soins de proximité par la mise en réseau des pôles hospitaliers publics et privés, promotion de nos identités territoriales (Val-de-Loire, Sologne, Vallée du Cher, Perche Vendômois, Beauce), soutien aux jeunes agriculteurs
•Assurer le développement des pôles de Vendôme et Romorantin et favoriser l’émergence de pôles intermédiaires spécialisés comme à Contres (agroalimentaire) et à Mer (logistique)
•Renforcer l’offre de formations universitaires en développant les formations spécialisées •Créer un 2ème échangeur sur l’autoroute A10
•Intégrer Blois et le Loir-et-Cher dans la dynamique numérique de la French Tech Loire Valley
•Assurer des liaisons plus régulières et plus rapides avec Paris
•Créer une école internationale de formation aux métiers du tourisme et du patrimoine en Loir-et-Cher
•Développer la mise en réseau des grands sites touristiques : Chambord, Cheverny, Chaumont, Beauval
•Soutenir les filières de transformation des produits agricoles : céréales, élevage, maraîchage
•Devenir un département pilote pour l’apprentissage en s’appuyant sur le nouveau CFA des Métiers du bâtiment 

 POUR LE CHER

•Faire du Berry le pôle aéronautique de la Région Centre-Val de Loire en structurant la filière autour de l’aéroport de Châteauroux et des industries de Défense et de mécanique du Cher
•Apporter un soutien actif aux industries de Défense et à la filière nucléaire du Cher
•Soutenir les entreprises de transformation, notamment l’abattoir de Saint-Amand-Montrond, pour développer les circuits de proximité et structurer les filières agricoles départementales
•Conforter les productions agricoles de qualité : viticulture, arboriculture, AOC et AOP
•Relier la Loire et la cathédrale de Bourges, par une voie verte entre Sully-sur-Loire et Bourges sur l’emprise de l’ancienne voie de chemin de fer et aménager un parcours touristique, culturel et historique autour du Canal du Berry
•Raccorder Bourges à la future ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Lyon (POCL) en préservant les paysages du Pays Fort et du Sancerrois
•Soutenir la création d’un second échangeur autoroutier et achever la rocade de Bourges •Moderniser la liaison routière Bourges-Châteauroux et soutenir le projet d’axe Châteauroux-Bourges-Auxerre
•Conforter l’école nationale supérieure d’art de Bourges et créer un cluster des Métiers d’Arts et du Luxe basé à Saint-Amand-Montrond
•Faire de Bourges le principal pôle universitaire technologique en Région Centre-Val de Loire et conforter la place du lycée technique régionale Henri-Brisson
•Mettre en réseau les maisons de santé et les pôles hospitaliers publics et privés pour assurer une offre de soin de proximité sur l’ensemble du département
•Construire une véritable solidarité régionale pour le Berry à travers la mise en place d’un fonds de soutien aux territoires fragiles

POUR L’EURE-ET-LOIR

•Faire de Cosmetic Valley, à l’horizon 2020, le premier centre de ressources mondial pour la parfumerie et la cosmétique !
•Renforcer les filières : Pôle-Pharma, Perche-Bois, Agrodynamic et développement durable •Accompagner la création d’une nouvelle filière industrielle de « déconstruction d’avions militaires » à Châteaudun
•Renforcer le rayonnement de la cathédrale de Chartres et de « Chartres en lumières » pour démultiplier ses retombées économiques sur toute la Région
•Achever enfin la liaison à 2×2 voies Dreux-Chartres-Orléans
•Poursuivre la liaison ferroviaire Chartres-Orléans et améliorer la qualité et la tarification de la desserte ferroviaire vers Paris
•Créer une gare TGV à la bifurcation de la ligne atlantique (Paris-Tours et Paris-Le Mans) Intégrer l’Eure-et-Loir dans la dynamique numérique de la French Tech Loire Valley •Soutenir le développement d’entreprises de transformation pour garder la valeur ajoutée des productions agricoles locales
•Département urbain et rural, la cohésion de l’Eure-et-Loir passe par un renforcement des identités locales (la Beauce, le Perche, le Drouais, le Pays Chartrain, le Dunois)
•Mettre en réseau les maisons de santé et les pôles hospitaliers publics et privés pour assurer une offre de soins de proximité sur l’ensemble du département
•Créer un Lycée à l’est du département dans les franges franciliènes et d’un CFA à Dreux

POUR L’INDRE

•Faire de l’aéroport Châteauroux-Déols le cœur de l’industrie aéronautique en Région Centre-Val de Loire Créer un grand centre de formation régional aux métiers de l’aéronautique
•Soutenir les entreprises de transformation, pour développer les circuits de proximité et structurer les filières agricoles départementales
•Devenir le leader européen des centres d’essais aéronautiques au service des grandes entreprises du secteur (avionneurs et leurs sous-traitants)
•Conforter les productions agricoles de qualité : filière viande du Berry, viticulture, AOC et AOP, produits du terroir, pisciculture de Brenne. Soutenir l’installation des jeunes agriculteurs et accompagner les professionnels en difficulté
•Renforcer l’attractivité de l’Indre pour les étudiants en médecine de Tours, aider les internes à réaliser leur stage dans l’Indre sans surcoût lié au logement ou aux déplacements et proposer un financement post-internat pour les apprentis médecins qui s’engageraient sur deux ans auprès des actuels généralistes
•Relier efficacement l’Indre à l’ensemble du territoire régional en modernisant la ligne ferroviaire Paris-Orléans-Limoges- Toulouse (POLT) et raccorder efficacement le département à la future ligne à grande vitesse Paris-Orléans-Clermont-Lyon (POCL)
•Améliorer la RD 943 entre Tours, Châteauroux et Chateaumeillant et programmer les principaux contournements d’agglomération en lien avec le Département
•Moderniser la liaison routière Bourges-Issoudun-Châteauroux et soutenir le projet d’axe Châteauroux-Bourges-Auxerre Département en grande partie rural, la cohésion de l’Indre passe par un renforcement des identités locales (Brenne, Boischaut, ChampagneBerrichonne, Val de Creuse)
•Construire une véritable solidarité régionale pour le Berry à travers la mise en place d’un fonds de soutien aux territoires fragiles, c’est à dire faire vraiment plus pour le sud de la Région !
•Développer la communication sur l’image de l’Indre, son attractivité, son potentiel touristique

POUR L’INDRE ET LOIRE

•Veiller à l’équilibre des territoires en modernisant la ligne ferroviaire Tours-Loches, en améliorant l’efficacité des Trains Express Régionaux (TER) et en aménageant la RD 943 avec les Départements concernés
•Maintenir le soutien à l’aéroport de Tours, qui contribue au développement économique et touristique de notre Touraine
•Faire de la Touraine et la Région les leaders dans le domaine pharmaceutique et de la recherche médicale : développement des biotechnologies et optimisation du « Biocube », plateforme d’innovation pour l’enseignement et la recherche
•Mettre la Touraine au cœur des dynamiques européennes en réactivant le dialogue interrégional et en soutenant les projets des élus locaux de notre département, des entreprises et des agriculteurs
•Faire de l’Université François Rabelais un leader européen en encourageant les coopérations entreprises-université et en faisant émerger un «Campus Val de Loire»
•Rendre la santé accessible à tous face au grave problème de démographie médicale, en développant : l’accueil d’étudiants en médecine, les formations paramédicales, la « télésanté » et la domotique et en encourageant le regroupement des professionnels
•Soutenir l’installation des jeunes agriculteurs, faire la promotion de la ruralité et de l’agroalimentaire local par « les circuits de proximité »
•S’appuyer sur le potentiel touristique exceptionnel de l’Indre-et-Loire pour la création d’emplois en développant les formations et en favorisant l’innovation (multimédia, nouvelles technologies)
•Développer le tourisme fluvial sur la Loire et le Cher et proposer une offre touristique nouvelle à destination des familles et des jeunes
•Capitaliser sur l’image « Touraine, Jardin de la France » et renforcer notre identité en veillant à la pérennité des spectacles et de la culture dans nos territoires
•Obtenir le label French Tech Loire Valley et combler le retard du très haut débit et de la téléphonie

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. NE PAS HESITER A DEVELOPPER LE PLUS POSSIBLE LE RESEAU FERROVIAIRE EN REGION CENTRE NE PAS OUBLIER LA LIGNE DE LOCHES,encore beaucoup trop de camions sur nos routes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail