Régionales: du vert et de la citoyenneté au programme de Charles Fournier

La COP 21 et toutes ses belles promesses planétaires sur le climat et l’environnement ne semblent pas avoir fait décoller l’audience des écologistes sur le périmètre régional. Si l’on en croit les derniers sondages.

Avant leur publication, Charles Fournier et deux de ses colistiers avaient détaillé à Orléans le programme qu’ils présenteront aux électeurs au premier tour dimanche prochain, 6 décembre. “Nous avons travaillé avec les citoyens durant un an pour dégager 150 propositions déclinés en 22 fiches thématiques”. Trois grands défis sont lancés par les candidats EELV et ND (Nouvelle Donne): “agir pour l’égalité, faire face au dérèglement climatique et revivifier la démocratie”. Après la “pause” nécessitée par les attentats, les écologistes ont “mis en place des espaces de parole” explique la tête de liste du Centre-Val de Loire. Puis est venue l’heure de “régionaliser à nouveau le débat”.

EELV et ND lors de la présentation de leur programme, de gauche à droite Christelle de Crémiers, Charles Fournier, Benoit Faucheux et Fabrice Van Borren.

EELV et ND lors de la présentation de leur programme, de gauche à droite Christelle de Crémiers, Charles Fournier, Benoit Faucheux et Fabrice Van Borren.

Quelques réflexions sur le rôle que pourrait jouer la région dans ce cadre du terrorisme, même si son rôle reste secondaire: “il y a une urgence sociale, l’urgence sécuritaire ne suffira pas ” estime Charles Fournier qui met aussi en avant “l’autonomie énergétique du territoire” parce que Daesh est aussi “financé par le pétrole”. Il prône aussi à l’inverse du Front national qui veut les supprimer “le développement des relations internationales. Parce qu’à Raqqa il y a aussi des populations civiles”.

IMG_0864S’agissant du programme régional et de ce que pourraient imposer les écologistes s’ils grimpent à 10%, ils veulent affecter 50% de la CVAE (cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises) à la transition énergétique. Dans les lycées cela se traduira par 30 millions d’euros investis en faveur des économies d’énergie et l’efficacité énergétique. Pas un euro en revanche sur les routes ni sur les aéroports, la liste de Charles Fournier ne déroge pas à ses priorités des mandats précédents qu’elle mettra dans la balance entre les deux tours.

Tant dans le domaine de la ruralité, de l’agriculture que de l’économie, la liste EELV-ND parie sur la proximité. Y compris pour l’administration régionale, “en décentralisant certains services au plus proche des habitants dit Benoit Faucheux chef de file en Indre-et-Loire. Pour sa part Christelle De Crémiers, tête de liste dans le Loiret préconise de “changer le rapport à la nature” et de développer l’agro-écologie.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. De bien curieux écologistes qui se mêlent de faire des propositions qui n ‘ ont rien , de rien , à voir avec l ‘ écologie .
    Qu ‘ ils se ” recentrent ” déjà sur l ‘ écologie , là , il y a tellement à faire que la majorité sortante , dont ils étaient , n ‘ a pas réussi à accomplir depuis … 1998 où ” ils ” ont ” pris ” la Région .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *