Un islam de paix à la Mosquée de La Source

Samedi à la mosquée de la Source à Orléans.

Samedi à la mosquée de la Source à Orléans.

Un public très nombreux, essentiellement musulman, assistait samedi 5 décembre à la conférence sur les courants de l’islam donnée par Tahar Madhi, docteur en droit musulman comparé, titulaire d’un DEA en anthropologie et histoire des religions, à la mosquée Annour de la Source (1).

tahar mahdi

tahar mahdi

Pendant près d’une heure et demie, l’imam de la mosquée de Montigny-lès-Cormeilles en a appelé à un islam de paix, respectueux des valeurs de la République et tenant à distance, par l’éducation des enfants, la propagation des discours radicaux islamistes qui n’ont rien à voir avec les bases de l’islam.

S’appuyant sur la charte de Médine (2) par laquelle, au VIIe siècle, le prophète Mahomet prône l’accueil de toutes les religions et consigne le droit de toutes les communautés, Tahar Madhi a mis les points sur les i concernant quelques termes utilisés aujourd’hui à tort et à travers : charia = la voie et non la loi; jihad = l’effort vers dans tous les domaines de bienfaisance et non l’appel à la guerre sainte.

IMG_1172

Tahar Madhi.

Il a rappelé que de tout temps “la diversité est une règle naturelle, sociale, qu’on ne peut anéantir”. Pas de place aujourd’hui pour un islam politique qui prônerait le retour au califat, l’éradication ou l’exclusion de l’autre : “l’Etat nation protège tous les citoyens, il faut en respecter les règles”. “Avec la guerre, vous n’arriverez jamais à détruire la pensée, avec l’éducation vous arriverez à transformer la société” a conclu l’imam.
Interrogé sur l’islam et la laïcité, Tahar Madhi, a rappelé que la loi 1905 sur la séparation des Eglises était une loi libératrice qui ne rejetait pas les religions mais leur donnait au contraire droit de cité au coeur de la République.

Un message de paix et du vivre ensemble s’adressant à tous, loin des dérives intégristes de toutes natures.

B.E

1) conférence initiée par l’association Cultures et spiritualités.
2) deuxième ville sainte de l’islam après La Mecque. Située en Arabie saoudite, le prophète Mahomet s’y est installé en 622 après avoir quitté La Mecque.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Pauvre B.E, il faut changer vos lunettes…ou en acheter .A part les musulmans (qui étaient assis) ,tous les auditeurs assis sur des chaises(à l’arrière) n’étaient pas musulmans (j’étais présent)..

  2. j’y étais il y avait plus de non-musulmans que de musulmans ce jour-la. les musulmans sont ceux assis à même le sol. tous ceux assis sur chaises étaient des non-musulmans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *