Régionales: François Bonneau l’emporte de 9000 voix sur Philippe Vigier

 

François Bonneau 

Union de la gauche

 Philippe Vigier

Union de la droite 

Philippe Loiseau

Front national

bonneau

philippe vigier

Loiseau

 35,43%

 34,58%

30% 

La liste du président socialiste sortant  remporte d’une courte tête (35,4% contre 34,6%)  avec moins de 9000 voix d’avance. Cette victoire est acquise grâce à la triangulaire imposée par le Front National et sans le Front de Gauche qui disparaît de l’hémicycle régional.

besson photo

A l”heure de la victoire avec Michel Sapin et Valérie Corre.

Vendredi prochain François Bonneau sera élu pour un nouveau mandat à la tête du conseil régional et d’une majorité de 40 élus dont 31 socialistes et 9 écologistes. L’opposition se partagera les sièges restants, 20 pour la droite de Philippe Vigier et 17 pour le Front national de Philippe Loiseau. François Bonneau aura donc les moyens d’appliquer son programme même s’il ne disposera pas de la majorité absolue. Il devra donc composer avec les écologistes.

Dimanche soir au conseil régional la victoire de François Bonneau semblait acquise alors que les bureaux de vote étaient à peine fermés. Il est vrai que le total des voix de gauche au premier tour (PS+écologistes+Front de Gauche) dépassaient les 35% (et même 37% si l’on y adjoint Lutte Ouvrière) alors que Philippe Vigier, sans réserve de voix, aurait pu plafonner à autour de 26% son score du premier tour. Mais c’était compter sans l’arrivée de nouveaux électeurs qui ont quelque peu bouleversé les estimations.

Le bon score de Philippe Vigier

Pourtant les premières estimations données après 20 heures et ne donnant guère plus d’un point d’avance à François Bonneau ont quelque peu refroidi l’atmosphère et fait craindre un retournement possible. Il n’en fut rien. Mais la victoire fut acquise d’une courte tête avec une stabilité du score du Front National (30%) et avec une forte mobilisation des électeurs de Philippe Vigier boosté sans doute par un report exemplaire des électeurs du premier tour qui s’étaient portés sur Debout la France et l’UPR.
Certes par rapport aux sondages d’avant premier tour qui tous prédisaient la victoire de la droite et du centre unis, le résultat de la gauche est méritoire. N’empêche la gauche perd 15 points par rapport aux régionales de 2010 quand la liste conduite déjà par François Banneau avait atteint seule la majorité absolue avec 50% des voix. La gauche qui pouvait espérer réaliser un grand chelem en arrivant première dans les six départements de la région, doit s’effacer devant la droite dans le Loir-et-Cher bien représenté il est vrai par Guillaume Peltier et Marc Fesneau. Et François Bonneau doit même se contenter d’une troisième et dernière place en Eure-et-Loir. Grâce à  ses bons résultats dans les grandes villes (48,8% pour la gauche à Tours), la gauche résiste pourtant en s’imposant dans quatre départements.
La nouvelle assemblée se réunira donc vendredi pour élire le nouvel exécutif où derrière François Bonneau on devrait retrouver les caciques socialistes et radicaux de la région comme Olivier Frézot, Jean Patrick Gille, Marc Gricourt, Harold Huwart, des écologistes comme Charles Fournier, Michèle Rivet ou Jean Philippe Grand.

Dans le grand hall du conseil régional François Bonneau, félicité par Michel Sapin venu lui apporter son soutien, est venu fêter une « victoire collective » tout en appelant à la mobilisation pour « apporter des réponses concrètes et pérennes » à ce traumatisme bleu marine qui a failli  déferler sur la région.

Jean-Jacques Talpin

 REACTIONS

François Bonneau : « un période exaltante s’ouvre ! »

« La campagne projet contre projet a été une campagne portée par des valeurs, une campagne citoyenne. Les forces de gauche, du centre, les écologistes et les humanistes se sont engagés pour faire de cette belle région conquise par la gauche en 1998 un symbole de l’action publique qui repose sur les valeurs d’égalité, de dignité, de citoyenneté, de justice sociale. La région est fière de son bilan qui est reconnu très largement au-delà de la gauche. Notre score entraîne une nécessité absolue : celle d’être ferme et droit sur les valeurs de la démocratie et du vivre ensemble. Cela nous oblige aussi à mettre en œuvre une politique de développement économique, pour l’emploi, la biodiversité, la mobilité afin de mieux répondre aux attentes de nos concitoyens. Nous allons conduire cette politique avec une volonté farouche. Une période exaltante s’ouvre. Notre état d’esprit est celui de la responsabilité. Alors que tant de jeunes se sont tournés vers l’abstention ou le Front National, notre majorité unie mettra en œuvre une politique pour la jeunesse, au service de la jeunesse ».

Philippe Fournier (EELV) : «  nous serons des arbitres »

Charles Fournier (EELV) dimanche soir à la région.

Charles Fournier (EELV) dimanche soir à la région.

« Plus que satisfait je suis soulagé. Tous les partis traditionnels sont perdants même si la gauche à une lourde responsabilité pour la suite pour faire barrage à la vague violente que nous venons de connaître. La responsabilité de la majorité de gauche et des écologistes est de faire une politique différente, d’agir pour le développement économique, la transition écologique. Mais ce résultat est aussi une reconnaissance du bilan même si le fort taux d’abstention nous oblige à revisiter la manière de mener l’action politique. Les écologistes seront au rendez-vous de ce défi. Sans nous il n’y aura pas de majorité car le parti socialiste n’aura pas de majorité absolue. Nous serons en position d’arbitre. C’est une responsabilité que nous assumerons avec intelligence pour mener les bons choix stratégiques. La décision de mener une liste seule était la bonne. Mais je regrette que le Front de Gauche soit absent”. 

 

Inscrits: 1 817 524

Votant: 1076 415

Exprimés: 1028 108

Votants: 59, 22%

 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *