“Fini de rire”, les musiciens appellent à voter

Dans un communiqué, la FRACAMA (la Fédération Régionale des Acteurs Culturels Associatifs Musiques Actuelles) lance un appel (au graphisme explicite !) pour une mobilisation citoyenne lors des prochaines élections régionales pour défendre la diversité culturelle de nos régions et la liberté de création.

Facebook-header

Intitulée “Fini de rire”, cette action de sensibilisation aux enjeux du vote le 13 décembre prochain est dès à présent relayée sur les réseaux sociaux et par un certain nombre d’acteurs culturels régionaux comme l’Astrolabe (Orléans), Le Petit Faucheux (Tours), Chatod’o (Blois), et d’autres lieux et collectifs de spectacle indépendants en région.
Cette action fait suite à un questionnaire sur la culture, envoyé avant le premier tour, et auquel quatre candidats sur sept avaient répondu (lire les réponses: ICI )

GP

Le communiqué de la Fracama

“Les élections régionales de dimanche 13 décembre sont capitales pour la culture dans nos territoires ! Pour les 6 années à venir, le risque n’a jamais été aussi grand de se retrouver avec une assemblée qui s’oppose à la culture dans toute sa diversité, à la création sous toutes ses formes.

Dans cette période particulière que nous traversons, nous avons besoin d’affirmer cette diversité des cultures, les libertés de création et d’expression, les initiatives qu’elles soient artistiques, culturelles, éducatives ou sociales…
 
La culture, même si elle représente des milliers d’emplois, n’est pas qu’une histoire de professionnels, elle nous concerne tous, elle permet de se construire des repères, de s’émanciper, de s’ouvrir sur le monde, de vivre ensemble.

Elle nécessite donc des moyens et des politiques ambitieuses, et ne peut en aucun cas être une variable d’ajustement financier ou encore un argument de préférence nationale !

Nous pouvons agir,  mobilisons-nous et votons dimanche 13 décembre ! “

La Fraca-Ma

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *