“Mia madre”, mort et cinéma

mia madre 2
Entre fiction et autobiographie, Nanni Moretti tisse dans ce film une toile dramatique très subtile entre la douleur du deuil et l’artifice cinématographique. Margherita (Margherita Buy, lumineuse avec toute la force de sa sincérité) est une réalisatrice engagée, elle tourne une fiction à thème social, sur l’occupation d’une usine menacée de fermeture, et dès qu’elle le peut, elle se rend au chevet de sa mère, en fin de vie à l’hôpital. Ainsi posée, la trame narrative du film peut sembler lourde, voire incongrue, pourtant Moretti va, à partir de ce personnage central, construire  avec une maitrise absolue*, dans un récit où la temporalité s’affranchit du passé et du présent, du rêve et de la réalité, une réflexion sur le lien maternel d’une touchante vérité.

D’un coté cet univers du cinéma, où la réalisatrice répète à chacun de ses acteurs “tu dois jouer à coté de ton personnage”, let-motif brechtien ressassé pour souligner l’artifice du comédien, impureté que fait éclater dans une dérision comique, l’acteur venu spécialement des Etats Unis pour jouer le rôle du patron, l’exubérant tragi-comique John Turturro… et puis c’est aussi cette insoutenable solitude de la réalisatrice, essayant de tenir le cap de son projet artistique, perdue dans les méandres de cette équipe technique pléthorique avec son lot de détails incertains à régler…

De l’autre, entre deux prises de vues, c’est le retour de l’intime, entre le frère, l’amant et la fille, il y a la mère, sa mère, dont  on ne veut pas croire la fin qui s’approche. Avec ce retour de l’émotion, de l’intelligence sensible, Margherita va petit à petit dénouer ses certitudes, celles qui lui ont permis de se construire comme femme, cinéaste et militante, pour finalement découvrir dans le regard de sa fille, le vrai visage de sa propre mère.

Et le film s’interrompt à l’instant où commence le deuil…

Gérard Poitou

*Hormis cette stupide et inutile scène d’inondation dans le milieu du film.

“Mia Madre” un film Nanni Moretti   1h 47

avec Margherita Buy, John Turturro, Giulia Lazzarini

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail