Quatuor Machaut: du fond du grand bain, sept siècles vous contemplent

Une messeQuatuor-Machaut-MACHAUT en latin

La création musicale est parfois le fruit d’étonnantes hybridations: comment et pourquoi quatre jeunes saxophonistes passionnés de jazz et de musique improvisée, et pas vraiment férus de catéchisme, s’emparent-ils d’une “messe chantée” en latin, pour quatre solistes, écrite en 1360 (?) par Guillaume de Machaut, chanoine de la cathédrale de Reims ?

Certes, cette “Messe de Notre Dame”  avait déjà constitué en son temps une révolution musicale, marquant l’entrée de la polyphonie dans le chant religieux et introduisant ainsi la notion de création artistique dans la messe, et si aujourd’hui, cette messe est bien connue des amateurs de musique ancienne, elle fut pourtant qualifiée de “dure et sauvage” au XIXième siècle…

Du conservatoire…

Cette aventure musicale, c’est Quentin Biardeau (devenu un peu Quentin Machaut) qui la raconte à Citizen Jazz:
Vers la fin de mes études au Conservatoire d’Orléans, en classique.Thomas Lacôte nous a fait écouter le « Gloria ». Je ne connaissais pas du tout cette musique, je ne venais pas de ce répertoire-là. Les couleurs, l’harmonie, l’inventivité rythmique m’ont scotché.
Ensuite, Thomas nous a expliqué que, comme cette musique nous est parvenue filtrée par des siècles d’esthétiques différentes, en fin de compte l’interprète a la liberté de décider à quelle vitesse il va la jouer, à quel tempérament, le nombre d’exécutants… Et ça, en moi ça a fait tilt. J’ai commencé par une simple transcription pour quatuor de sax avec les gars, puis on a commencé à improviser un peu.
C’est plus tard qu’est venue l’idée d’insérer des éléments d’écriture qui permettaient d’amener de l’improvisation.”

Ajoutons que ce croisement entre modernité et musique sacrée n’est pas sans nous rappeler la dimension mystique de l’expérience musicale…

… à la Piscine

Et puis ces aventuriers du son perdu s’intéressent aussi à l’acoustique de cette re-création musicale, qui va d’abord les conduire, bien sûr, dans les églises comme à Noirlac (pour l’enregistrement du CD), ou à expérimenter une restitution quadra-phonique comme au Théâtre d’Orléans, avant de se produire dans des lieux à la résonance plus insolite comme cette idée de jouer dans la piscine (vidée) de la Source pour la sortie de l’album du quatuor Machaut.

Ce concert exceptionnel à plus d’un titre viendra ainsi marquer une étape significative de ce travail passionné autour d’une œuvre mythique, dont la relecture par ce quatuor de sax vient d’être saluée par la  prestigieuse revue Citizen Jazz.

Gérard Poitou

“Faisant fi de nos urgences contemporaines, le Quatuor Machaut nous embarque dans une traversée de 50 minutes, une odyssée exigeante en ce qu’elle ne souffre aucune diversion.  »
Denis Desassis, Musique Buissonnieres

 

 

CONCERT DE SORTIE DE DISQUE ELU-CITIZEN-JAZZ1

LUNDI 21 DECEMBRE à 19h00 (gratuit)
Piscine de la Source Rue de Beaumarchais 45100 Orléans

 

QUENTIN BIARDEAU saxophone ténor, direction artistique
SIMON COURATIER
saxophone baryton
FRANCIS LECOINTE
saxophones alto et baryton
GABRIEL LEMAIRE
saxophones alto et baryton
CÉLINE GRANGEY
enregistrement, mixage et mastering

COMPOSITIONS Quentin Biardeau et Guillaume de Machaut
ARRANGEMENTS
Quentin Biardeau et Quatuor Machaut
ENREGISTREMENT
à l’Abbaye de Noirlac du 8 au 11 mai 2015
PRODUCTION
Quatuor Machaut, Le Nuage En Pantalon et Stéphane Berland

http://www.tricollectif.fr/quatuor-machaut/

machaut_pool___avec_info_bleu

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *