Région: François Bonneau compose son nouveau grouvernement

Le troisième tour des élections régionales des 6 et 13 décembre a lieu ce vendredi matin à partir de 9h30 dans l’hémicycle orléanais. Comme dans les autres régions qui n’ont pas changé de périmètre, Paca, Ile-de-France, Bretagne, Pays de la Loire, le Centre-Val de Loire élira son président ce vendredi, alors que les régions redécoupées le feront en janvier 2016.

François Bonneau.

François Bonneau.

Pas de surprise, François Bonneau (PS) sera réélu à la présidence par une assemblée où la gauche est majoritaire avec 40 sièges (29 PS, 9 écologistes et 2 PRG), contre une opposition divisée en deux, 20 conseillers LR-UDI et 17 FN. Restera ensuite à élire la commission permanente qui est l’exécutif de la région et est composée en proportion des forces de l’assemblée et de répartir les vice-présidences (treize contre quinze sortants) et les présidents des commissions.

Un exercice qui tient de la quadrature du cercle. Les négociations ont duré toute la semaine et les derniers arbitrages interviendront jeudi soir. Il faut en effet respecter les poids politiques entre les trois groupes, celui respectifs des départements, et la parité!

Avec un premier postulat, si le président est du Loiret comme François Bonneau, le premier vice-président doit être de Touraine. Comme ce fut le cas avec Jean Germain l’ancien maire de Tours et Jean-Marie Beffara, le député, tourangeau lui aussi, premier vice-président sortant.

Marc Gricourt

Marc Gricourt

Le rapport de force Orléans-Tours ne sera pas respecté puisque le bras droit de François Bonneau à la région sera un élu du Loir-et-Cher, Marc Gricourt, le maire de Blois, seul maire socialiste d’une capitale départementale. Pour compenser les Tourangeaux qui ont largement contribué à la victoire de François Bonneau, auront trois vice-présidences, Cathy Munsh-Masset (éducation) qui formait le binôme avec le député Jean-Patrick Gille en Indre-et-Loire, Pierre-Alain Roiron, maire de Langeais et Pierre Commandeur (ex-Modem, devenu UDE), conseiller municipal d’opposition à Tours.  Pour le PRG, Harold Huwart (Eure-et-Loir) devrait aussi être vice-président, tout comme Anne Leclerc, sortante, qui menait la liste du Loiret avec François Bonneau et sans doute Olivier Frézot. Chez les écologistes d’EELV, Christelle de Crémiers et Benoit Faucheux devraient être aussi vice-président alors que Jean-Patrick Gille sera le patron du groupe socialiste et que Mélanie Fortier (PRG) devrait être rapporteuse du budget.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail