La peau de l’ours Bonneau (et des siens) était déjà vendue…

Enthousiasme débordant chez les personnels...

Enthousiasme débordant chez les personnels…Photo JL.B

Les élus régionaux de droite ont pesté -à juste titre si l’on s’en tient au règlement- sur ces membres du personnel qui ont manifesté bruyamment leur joie à l’élection de François Bonneau vendredi. Joie spontanée et compréhensible aussi. Depuis des semaines en effet, les équipes de Philippe Vigier et de Guillaume Peltier étaient déjà installées à la région. Lorsqu’il y a alternance et c’est logique pour l’efficacité et la confiance, les équipes autour du président, au cabinet en particulier, changent. Aux Etats-unis on appelle cela le “spoils system” (le système des dépouilles, ce qui colle bien avec l’ours). Philippe Vigier et ses proches -sans attendre, il faut être prévoyant- s’étaient déjà répartis les postes. “Trop d’arrogance” commente un membre de l’équipe Bonneau. Sur les marchés d’Orléans et d’ailleurs, certains militants de l’équipe Vigier ne disaient-il pas tout haut aux électeurs que “c’était dans la poche”. L’adage de la Fontaine “(ne jamais vendre la peau de l’ours qu’on ne l’ait mise à terre”), n’a donc pas pris une ride.

Céder son bureau

IMG_1517

La directrice de la communication en place chez François Bonneau était prévenue, elle devrait céder son bureau dès lundi au patron de la com de campagne de Philippe Vigier, à moins qu’il ne devienne directeur de cabinet… Déjà, dans des cercles comme celui d’une association de DGS (Directeur généraux des services), Olivier de Brabois, en poste à la tête des services chez Maurice Leroy (UDI) au conseil départemental du Loir-et-Cher, se voyait non seulement déjà aux manettes des personnels et des services régionaux, mais il briguait, tant qu’à faire, la présidence de l’association des DGS!

C’eût été un retour aux sources, puisque Olivier de Brabois était au cabinet de Maurice Dousset avant 1998, lorsque le député d’Eure-et-Loir (UDF) le père spirituel de Philippe Vigier présidait la région Centre. A l’époque, Charles-Eric Lemaignen était Directeur général des services d’où sa détresse de ne pas avoir retrouvé son siège le 13 décembre au sein d’une collectivité à laquelle il a beaucoup donné. 

Ni Olivier de Brabois, ni Charles-Eric Lemaignen ne reviendront au conseil régional, l’ours Bonneau a la peau dure et la nostalgie n’est plus ce qu’elle était…

Ch.B

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. L’effet peltier n’a donc pas refroidi l’ambiance existante sous la peau de l’ours. Point d’entropie non plus dans le système.

  2. Bonjour,

    Mais pourquoi ne nous parlez-vous pas des nouveaux responsables du Conseil régional
    Qui sont ils ? ont ils une expérience et des compétences là où ils sont nommés :
    1er vice-président, délégué aux finances, aux fonds européens et au personnel : Marc Gricourt
    2e vice-présidente, déléguée à l’éducation et à l’apprentissage : Catherine Munsch-Masset
    3e vice-président, délégué à la transition énergétique et à l’environnement : Benoît Faucheux
    4e vice-présidente, déléguée à la formation professionnelle, l’insertion et à l’orientation : Isabelle Gaudron
    5e vice-président, délégué au développement économique, à l’économie sociale et solidaire et à l’agriculture : Harold Huward
    6e vice-président, déléguée aux formations sanitaires et sociales et à la santé : Anne Leclercq
    7e vice-président, délégué à l’aménagement du territoire et au numérique : Dominique Roullet
    8e vice-présidente, déléguée à la culture : Michèle Bonthoux
    9e vice-président, délégué aux transports et à l’intermodalité : Philippe Fournié
    10e vice-présidente, déléguée à l’enseignement supérieur et à la recherche : Anne Besnier
    11e vice-président, délégué à la démocratie, aux initiatives citoyennes, au développement rural, à la coopération et à l’égalité : Charles Fournier
    12e vice-présidente, déléguée au tourisme, aux terroirs et à l’alimentation : Christelle de Crémiers
    13e vice-président, délégué aux sports : Mohamed Moulay

    Merci d’aller plus loin dans l’info

    cordialement

    Bernard

  3. Il ne leur reste plus qu’à déménager dans des régions “amies”. Il y a des postes qui vont se libérer dans au moins 3 d’entres elles. Cela encouragera leur carrièrisme. Et puis un peu de mobilité ne fait pas de mal.
    Et à Orléans, dans la guerre CEL vs FM, on est à un partout !

  4. Même à gauche , d’aucun s’est cru des droits qu’il n’avait pas sur la pauvre bête .
    Dès lundi matin Fabien Verdier fringant élu d’Eure & Loir (qui s’est cru créancier de François Bonneau pour avoir laissé la place de tête de liste que lui avait voté les militants à Arnold Huvar du PRG) a visité les bureaux des Vice-Présidents pour faire son choix … Grave erreur il n’aura pas le bureau convoité il n’est que Président de commission ne fait pas partie de l’exécutif contrairement à son nouvel ami Arnold ! M. Bonneau a mal du se faire comprendre .

  5. Ah cette droite forte et sans complexe de la region centre comme son mentor le petit nicolas elle pense que c’est illégitime que la gauche dirige. 14-07-1789 pas mort !. Devions nous attendre autre chose du point de vue comportemental de Mr : Peltier, Lemaingnen, Fautrat, Doligé,Forissier, de Pélichy, Bouleau et autres ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *