Nouveau départ pour Le Lutetia

Sandrine Cochard reprend la brasserie historique de la place de la Cathédrale avec plein d’idées et de projets pour consolider l’institution.

Lutetia 3

Sandrine Cochard

Avec sa grande terrasse face à la cathédrale, son ensoleillement généreux, le Lutetia est une des institutions de la ville où se côtoient employés et élus du conseil régional, de la mairie, du musée et des administrations mais aussi des touristes en goguette venus découvrir l’édifice religieux.

Sandrine Cochard et Lydie Gazeau

Sandrine Cochard et Lydie Gazeau

Depuis 10 ans, Lydie et Philippe Gazeau dirigeaient cette brasserie incontournable de la ville. Convaincus de la nécessité de jouir d’une « retraite bien méritée » ils viennent de passer la main à Sandrine Cochard, jeune professionnelle associée à Christophe Alvès, décorateur à Paris. « J’ai été subjuguée par l’établissement, son emplacement, sa luminosité et son potentiel de développement », se réjouit Sandrine Cochard qui a déjà officié dans plusieurs restaurants de la ville (le Bouche à Oreille puis la Vénitienne avec Yannick Welh, la Chancellerie avec Xavier Ferreira, puis Mon Cher et Tendre avec Philippe Dal Molin).

Lutetia 5Après trois semaines de fermeture, le temps d’embellir les locaux le Lutetia a rouvert ses portes le 12 janvier avec la même équipe de quatre salariés dont Jérôme Quesneau qui supervise les cuisines. Désormais seule une commande après un passage de relais en douceur avec Lydie Gazeau Sandrine Cochard veut s’appuyer sur les « fondamentaux » de l’établissement : une carte brasserie de produits frais et locaux avec des plats classiques faits maison comme la tête de veau ou l’andouillette de Jargeau mais aussi de bonnes viandes Salers ou Angus.

Surfer sur la vague du brunch

Avec ses 100 places en intérieur et autant en terrasse le Lutetia peut se permettre d’offrir plusieurs formules : la brasserie classique et de qualité ou la petite brasserie avec des plats rapides, un plat du jour à 10 € ou une formule à 20 €. La journée se décline aussi en « moments » : petit dej, apéro, salon de thé… Ouvert 7 jours sur 7 le Lutetia vient également de lancer ses brunchs du dimanche matin servis jusqu’à 15h30-16 heures avec deux formule à 23 et 28,50 euros. « Le bouche-à-oreille a fonctionné à plein se réjouit Sandrine, il y avait 22 clients le premier dimanche et 40 le second ».

Mais les changements ne vont pas d’arrêter là. La terrasse va bénéficier d’un coup de jeune grâce à un nouveau mobilier avec un petit kiosque de vente à emporter de sandwichs et de petits plats, avec peut être aussi une roulotte à glaces et pourquoi pas du chauffage. Il faudra pour cela attendre mars et les beaux jours avec le retour du printemps, des touristes et des envies de farniente en terrasse ! Vivement le soleil !

Jean-Jacques Talpin. 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Tous nos meilleurs voeux de BONNE retraite (méritée) à nos chers Lydie et Philippe Gazeau .
    à un de ces quatre, cette fois en terrasse !

  2. Les commentaires évitent judicieusement d’insister sur la qualité des propositions du menu.

Les commentaires pour cet article sont clos.