Modèles aléatoires en biologie

Les Mardis de la Science

Par Nils BERGLUND, Mapmo – Université d’Orléans

Galton-WatsonDes progrès considérables dans les techniques expérimentales en biologie permettent aujourd’hui d’acquérir un grand nombre de données très précises sur de nombreux organismes vivants, qui demandent à être analysées à l’aide de modèles mathématiques. Certains prévoient d’ailleurs que la biologie mathématique aura autant de succès au vingt-et-unième siècle que la physique mathématique au vingtième siècle.

Dans cet exposé, nous évoquerons quelques modèles mathématiques issus de la théorie des probabilités, utilisés dans la description de problèmes biologiques. Il sera question plus particulièrement du modèle de Galton-Watson issu de la dynamique des populations, ainsi que du modèle de FitzHugh-Nagumo décrivant le potentiel électrique de neurones.

Mardi 1 ° mars 20 h 30

Centre international universitaire pour la recherche
Hôtel Dupanloup, 1 rue Dupanloup – Orléans

http://www.centre-sciences.org/






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail