Serge Grouard (LR) persiste et signe: il convoque les “Etats Généraux du peuple Français”!

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Serge Grouard a de la suite dans les idées. Après avoir dit  “merde” aux politiques qui “prétendent gouverner le peuple”, le député du Loiret, poursuit sa conversion révolutionnaire, cette fois il  en appelle désormais à l’esprit de 1789 et il veut régler son compte à la France d’aujourd’hui. A lui tout seul, ce proche de François Fillon a donc décidé de convoquer les “Etats Généraux du peuple français”. Et comme l’ancien maire d’Orléans est un homme de son temps, ces Etats Généraux passeront par les réseaux sociaux et par FB, son “média” préféré.

Voici dans son intégralité, l’appel du 1er mars lancé par Serge Grouard:

grouard

” Prenez la parole …Notre France est malade et le pouvoir incapable. Nous Français sommes partagés entre colère et résignation. Les crises succèdent aux crises pour n’en former plus qu’une permanente et globale. Chômage de masse, insécurité, dette et déficits, immigration incontrôlée, paralysie d’un Etat qui asphyxie le pays, menace climatique, impuissance de l’Europe…Consternant ! Comment a-t-on pu en arriver là ?

On en est arrivé là parce que notre système politique est à bout de souffle, usé à la corde, déconnecté des réalités que chacun d’entre vous vit au quotidien. Incapable de lucidité et de courage, sans vision, sans projet, sans solution. Avec pour seul baromètre le sondage, pour seule boussole, sa réélection, pour seule raison d’être, sa survie. Et, tout naturellement, le peuple désemparé s’exprime de moins en moins par le suffrage universel. Comme il ne croit plus en ceux qui devraient le représenter il n’a plus, comme seule ressource, qu’à faire exploser de temps à autre sa colère, avec plus ou moins de violence et plus ou moins de succès.

Il est 89 moins le quart.

La noblesse d’Etat qui nous domine ne sait plus qui est le peuple. Elle ne le voit plus et ne l’entend plus.
Le pouvoir tient sa légitimité du peuple mais aujourd’hui, le peuple se détourne et conteste le pouvoir. Il y a certes des élus de la Nation, y a-t-il encore des élus du peuple ? Chaque élection présidentielle apporte son cortège de déceptions. Qu’en sera-t-il de la prochaine ? Alors que l’on attendait un grand souffle après les drames de l’an dernier, eh bien ! notre vie politique est de nouveau entrée dans la querelle des ego hypertrophiés. Le seul geste du bulletin dans l’urne, aussi essentiel soit-il, ne suffit plus.
Alors, comme toujours aux heures graves de notre histoire, il n’est plus qu’un recours : Le peuple de France. Une fois encore, c’est au peuple de France de prendre la parole, comme il l’a déjà fait à plusieurs reprises dans sa longue histoire par la réunion des Etats Généraux*. La première fois ce fut sous Philippe le Bel, la dernière en 1789. SIÈYES marque alors les esprits**. A nous aujourd’hui de retrouver cette flamme.

C’est pourquoi,

je prends la responsabilité de convoquer les Etats Généraux du peuple français.

Le peuple de France, c’est vous ; chacune et chacun d’entre vous. Vous qui connaissez la réalité parce que vous la vivez, vous qui portez les solutions sans pouvoir le dire.

Parce que nous sommes libres et égaux en droit, chacun est légitime à s’exprimer.

Alors, prenez la parole.

Rédigez vos cahiers de doléances***, c’est-à-dire, ce que vous voulez comme réformes politiques, économiques, sociales et autres. Sans tabou et dans le respect de chacun et de tous. Sur tous les sujets d’intérêt général.

Dès maintenant et ce jusqu’au 15 avril 2016, adressez-les moi via Facebook, mail ou courrier****.

A l’issue de cette période, j’en ferai le plus fidèlement possible la synthèse et je vous proposerai que nous nous réunissions et tenions les Etats Généraux du peuple français vers la mi-juin 2016. Nous y débattrons de vos cahiers de doléances et de vos propositions. A l’issue, nous pourrons faire ensemble le projet de redressement de la France pour vous, vos enfants, pour nous, pour tous.

A quoi cela servira-t-il ? Peut-être à rien. Peut-être à l’essentiel : Faire entendre votre voix, poser les bases d’une nouvelle politique, d’un nouveau départ, d’une réelle espérance. Plus nous serons nombreux, plus ce projet pèsera lourd.

“L’ambition personnelle est une passion infantile” (Charles de Gaulle). Mon initiative n’est pas une candidature personnelle à quoi que ce soit. Alors pourquoi la prendre ? Précisément parce que personne ne le fait et qu’il faut bien le faire. Parce qu’il faut bien que quelqu’un réagisse, le dise et le fasse. Parce que le déclin de la France m’est insupportable. Parce que je refuse l’impuissance politique et parce que je suis convaincu que le sursaut viendra du peuple. Face à un système politique discrédité, je ne souhaite être que le catalyseur de vos espoirs.

Serge GROUARD
Député de la République française

*Etats Généraux
Dans la monarchie française et jusqu’à la Révolution de 1789. Les Etats Généraux sont des assemblées politiques, composées de représentants de tout le royaume – élus – envoyés par chacun des trois ordres (clergé/noblesse/tiers-état) pour délibérer sur des questions d’intérêt public. Ils sont en général réunis par le roi lors de crises, politique ou financière. Leur ébauche remonte à 1302, les derniers datent de 1789.

**23 juin 1789 – Extrait de la déclaration d’Emmanuel-Joseph SIEYES
« …quelque orageuses que paraissent les circonstances, nous avons toujours une lumière pour nous guider. Demandons-nous quels pouvoirs nous exerçons et quelle mission nous réunit ici de tous les coins de France…sommes-nous les envoyés du peuple, remplissons notre mission, librement, courageusement…Nous l’avons juré, Messieurs, et notre serment ne sera pas vain, nous avons juré de rétablir le peuple français dans ses droits… ».

***Cahiers de doléances
C’est lors des Etats Généraux de 1484 à Tours, qu’apparaissent les cahiers de doléances. Il s’agissait de documents par ordre (clergé/noblesse/tiers-état) dans lesquels étaient consignés les plaintes et vœux du peuple de France que ses représentants, élus aux Etats Généraux, devaient faire valoir.

**** Facebook : Page Serge Grouardhttps://www.facebook.com/grouardserge/
Mail : grouard.serge@orange.fr
Courrier : Permanence de Serge Grouard – 3 rue du Tabour – 45000 ORLEANS”.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Que celà fait plaisir de lire (enfin) un texte original émanant (en un seul mot svp) d’un homme nouveau en politique , dont il est impensable d’imaginer qu’il écrit celà pour se placer dans le futur jeu de dupes de 2017.
    Cela nous change des petites combinaisons et autres manipulations langagières de ceux qui, depuis longtemps” en politique” ont pour seul but de tout faire pour garder leur poste-imposture.
    Mais faut-il souhaiter une (encore) longue vie politique à quelqu’un qui veut rendre au peuple sa légitimité ? et qui en même temps s’affaire dans les couloirs du pouvoir et du contre-pouvoir.

    • Sans rupture de la part de celui qui s’affaire dans les coulisse d’un pari de pouvoir qui a fait voter le Traité de Lisbonne copie collée d’une Constitution européenne rejetée par référendum, pas de confiance !

      • Qui ne souhaite la convocation des Etats généraux pour que e peuple puisse faire enfin entendre ses exigences ; mais il le réalise comment ? Les États Généraux ont toujours été convoqué par le pouvoir quand il était à cours d’argent ; ce député aussi sincère soit il peut il vraiment croire que le pouvoir puisse convoquer des Etats généraux qui lui seraient fatalement hostiles ?
        Deuxièmement, des États généraux qui ne déboucheraient pas sur une nouvelle Constitution et des institutions exprimant la volonté du peuple, sans l’élection d’une Assemblée nationale Constituante, ne rimeraient à rien !
        Des cahiers « d’exigences » seraient plus appropriés que « doléances » vu que l’actuelle représentation nationale a faillit en votant par voie parlementaire le traité de Lisbonne qui est une trahison du non majoritaire des Français à la Constitution européenne lors du référendum de mai 2005.

        Enfin force est de constater qu’une telle demande n’est formulée par aucune de nos formation politique qui ne remettent nullement en cause les institutions de la Véme République

        Il existe cependant depuis quelques années une Association pour une Constituante qui œuvre en dehors des organisations politiques ; elle rassemble les cahiers « d’exigences » des citoyens sur le plan national et ce député serait bienvenue d’y faire connaitre ses vues sur la convocation des Etats Généraux.

        mrsp34000@gmail.com

  2. Et voilà pourquoi j’ai toujours soutenu l’action de cet homme. Parce qu’il est clairvoyant et OSE dire et faire des choses difficiles, même lorsqu’elles peuvent viser son propre camp s’il considère que celui-ci fait une erreur.

    Il est clair que le “Régime des Partis”, ce serpent de mer que dénonçait déjà De Gaulle en érigeant la Ve République, a refait surface et nous a amené subrepticement à faire le pas de trop face au précipice.

    Le “système” est obsolète ?…
    Soyons logiques : Changeons de système !
    Convoquons les ETATS GENERAUX !

  3. Serge GROUARD se moque de nous. Lui qui est pour le passage de la Communauté d’Agglo en métropole sans demander l’avis des citoyens, lui qui soutient François FILLON qui veut tailler à la hache, sans non plus demander l’avis des français et des françaises, dans les dépenses publiques, d’où des réductions terribles au niveau des services publics, le voilà qu’il veut convoquer des Etats généraux du peuple ? On croit rêver !

    Michel RICOUD
    Conseiller municipal d’Orléans (PCF -Front de Gauche)

    • A Michel RICOUD : connaissez – vous les effets , majeurs , des paroles de Camille DESMOULINS le 13 juillet 1789 ?
      Sur l ‘ instant , ” un appel à la résistance ” contre l ‘ absolutisme ; dès le lendemain , un enchaînement de faits de plus en plus conséquents .
      Ainsi , Serge GROUARD sera – t – il le ” déclencheur ” d ‘ un vaste et nouveau mouvement de révolte , voire plus , nationale ? N ‘ est – ce pas cela l ‘ important ?

  4. c’est une initiative que j’ai un peu de mal a saisir compte tenu de sa nouveauté mais j’ai apprécié , depuis ses mandats de maire et de député , les pensées et décisions clairvoyantes de Serge Grouard et suis prêt à le suivre dans ce nouvel engagement pour participer au redressement de notre pays comme il l’a magistralement fait pour notre ville d’Orléans

    • A LEGRAND : suivre ? Comment ?
      A votre ” plume ” pour rédiger et envoyer votre ” cahier de doléances ” à Serge GROUARD .
      Pour mon compte : c ‘ est fait .
      A vous ( tous ) de jouer .

  5. Il y a un côté Mélenchon dans cet appel, c’est très poignant : invoquer 1789, voilà qui est moderne.

    Personnellement, je m’en tiendrai à une réforme constitutionnelle qui modifiera notre gouvernance actuelle. Il est là le monarchisme moderne, merci De Gaulle. La séparation des pouvoirs est mise à mal depuis 1958, et le tour de passe-passe Jospin/Chirac sur la réduction du quinquennat et l’inversion du calendrier a mis un terme à toute action des scrutins pour contrôler un minimum le pouvoir.

    Facebook est un très mauvais outil collaboratif pour ceci, mais un excellent outil de comm.

    Sur ce, voici quelques lectures pour une 6è République, cela a déjà été étudié, et c’est souvent rejeté par la droite légitimiste française :
    http://www.lespetitsmatins.fr/collections/la-6e-republique-pourquoi-comment/
    http://www.lespetitsmatins.fr/collections/la-democratie-pres-de-chez-vous-pour-une-vie-republique-des-territoires-2/
    http://www.odilejacob.fr/catalogue/documents/temoignages-actualite-enquetes/pour-une-6e-republique-ecologique_9782738127273.php

  6. Mr Grouard voudrait réapparaître sur la scène politique nationale et renouveler son quart d’heure
    de gloire qu’il a eu à l’Assemblée Nationale en entonnant la Marseillaise, mais manque de chance, son appel à des États Généraux n’a pas suscité beaucoup d”échos médiatiques audiovisuels à ma connaissance ni
    même de son chef de file, M.François Fillon.

  7. DU BLA BLA OU ALORS QUE FAIT ENCORE MR GROUARD CHEZ LES REPUBLICAINS?
    1/LE SUFFRAGE UNIVERSEL EST BAFOUE PAR SES AMIS QUI EMPECHENT 30% DES ELECTEURS DE SE VOIR REPRESENTER A L ASSEMBLEE NATIONALE.A QUAND UNE DOSE DE PROPORTIONNELLE?
    2/LE POUVOIR LEGISLATIF NATIONAL EST UNE PEAU DE CHAGRIN SUITE AUX ABANDONS DE SOUVERAINETÉ A L EUROPE.
    IL A au moins RAISON SUR LE CONSTAT LA COLÈRE GRONDE.

  8. Certes, pas idiot le principe de solliciter le peuple pour l’entendre. Mais il faut alors être cohérent : ceci impose de considérer que le système représentatif est défaillant, puisqu’il ne permet pas de donner corps à la volonté générale ! Pourquoi alors continuer à siéger au sein de l’Assemblée nationale (au-delà de la rémunération j’entends) ? C’est une perte de temps ! Sergio, libère-toi de tes dernières entraves et montre-nous la voie !

  9. Quelle ironie : le premier commentaire de soutien est 100% anonyme alors que Grouard était parti il y a 7 ans en guerre… Contre l’anonymat ! Royal Minier, une réaction ?
    Et pour le reste, j’espère que c’est une blague ? Cet homme qui ne supporte aucune contradiction – y compris dans son propre camp (voir le sort qu’il réserva à T. Ben Chaabane, Nouad Souaid et d’autres), qui a une conception toute particulière des libertés publiques (à commencer par celle d’expression) porterait les Etats Généraux du peuple ? Mais qu’a donc fumé le colonel de réserve dont c’est l’anniversaire ? Réveillez-vous orléanais avant de suivre cet homme du 18 joints… Son appel du premier mars est juste en avance d’un mois, celui des poissons 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail