Salariés et retraités contre la loi El Khomri mercredi

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Les organisations syndicales de salariés – CGT et FO – de jeunesse – UNEF appellent les salariés, les retraités, les privés d’emploi, les jeunes, les étudiants, les lycéens à manifester dès le 9 mars 2016 : A 10H30 Parvis de la Cathédrale à Orléans et Place du Pâtis à Montargis “pour exiger le retrait total du projet de loi travail…Le report est un premier recul. L’urgence, c’est d’amplifier la mobilisation pour parvenir au retrait total du projet. Le 9 Mars est une première étape pour préparer un mouvement social d’ampleur.”

cgt fo

Appel également de neuf organisations de retraités. Il s’agit de l’UCR-CGT, UCR-FO, UNAR-CFTC, UNIRCFE-CGC, SFR-FSU, UNIR-Solidaires et les associations de retraité-e-s FGR-FP, LSR, Ensemble & solidaires-UNRPA. “Elles se sont rencontrées le vendredi 29 janvier 2016 et ont décidé d’appeler à une nouvelle mobilisation le 10 mars.
“Elles ont constaté, malgré l’état d’urgence, la mobilisation dans les départements le 24 novembre : manifestations et rassemblements lorsqu’ils étaient autorisés, transformation de manifestations prévues en rassemblements, conférences de presse ayant reçu un bon écho dans les médias, interpellations des parlementaires, audience auprès des préfets, etc. Elles ont pris acte des reculs sociaux sur les retraites qui risquent de s’accroître selon quelques rapports (OCDE sur l’âge de départ, Cour des Comptes sur la réversion, COR sur la situation des retraité-e-s en France).
Elles décident d’amplifier la mobilisation commencée le 3 juin 2014 et de faire du 10 mars une nouvelle journée d’actions : De demander une rencontre à M. Sapin, ministre des finances, sous forme de lettre ouverte, au sujet de la demi-part fiscale aux veuves et veufs, et de l’exonération de la majoration familiale, dont les importantes conséquences financières ont incité le gouvernement à décider de ne pas faire payer les impôts locaux aux personnes n’y étant pas assujetties les années précédentes. Elles revendiquent la remise en place de cette demi-part et de l’exonération de la majoration familiale.
De mobiliser le jeudi 10 mars sur la revendication centrale du pouvoir d’achat, en baisse à cause du retard grandissant entre la revalorisation de l’ensemble du système des pensions et retraites par rapport au salaire moyen, de l’augmentation de la fiscalité spécifique aux retraité-e-s, du poids grandissant des dépenses contraintes des personnes âgées, notamment en matière de santé.
Elles revendiquent :  Une revalorisation des pensions en fonction de l’augmentation du salaire moyen et une pension au moins égale au SMIC revalorisé, pour une pension complète.
 La défense des pensions de réversions et leur déplafonnement dans le régime général.”

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail