Premières mondiales au Salon international de l’automobile de Genève

En attendant le Mondial de Paris qui se tiendra cet automne à la Porte de Versailles, le Salon de Genève révélait cette année 88 premières mondiales dont nous présentons un échantillon.

Genève reste un salon important dans le monde de l’automobile, un salon haut de gamme où sont dévoilées des premières européennes et mondiales. Si cette année Volkswagen fait profil bas après ses démêlées avec les moteurs truqués, il demeure que le marché a retrouvé une certaine santé. Et à côté des SUV hybrides ou non dont la demande reste forte, on découvre comme toujours des supercars pour rêver comme l’extravagante Bugatti Chiron.

Chevrolet Corvette Grand Prix

chevrolet Corvette Grand Prix Chevrolet Corvette Grand Prix intérieur

 

 

 

 

 

 

Entourée de trois resplendissantes nouvelles Camaro, de deux puissantes Corvette Stingray 2016, d’une Corvette Z06 2016 à technologie de pointe et d’une édition Z06 C7.R., La Corvette Grand Prix fait son apparition à Genève. Sous ses airs menaçants avec sa carrosserie grise, elle reçoit un moteur V8 LT1 de 460 chevaux, une boîte manuelle à 7 rapports, des freins Brembo d’un diamètre de 14 pouces.

Opel Astra, la voiture de l’année 2016

opel-astra

L’Astra 4 était lourde ce qui était pénalisant pour les consommations et les performances. La cinquième génération s’est allégée – près de 200 kg sur certaines versions –  et s’est dotée d’un grand nombre d’équipements que l’on trouve habituellement sur les voitures haut de gamme comme l’éclairage à LED. Et le tout à des prix très intéressants par rapport à la concurrence (à partir de 20 300 euros).  Bref, des qualités lui ont valu la reconnaissance du jury. Nous en reparlerons lors d’un essai.

Audi Q2 cible Mini

SUV urbain avec pour concurrent le seul Mini Countryman, le Q2 est l’une des stars du salon. Avec la même qualité de fabrication que les autres Audi, il est fidèle à la réputation de la marque. Si la calandre diffère par un nouveau dessin, on reste néanmoins dans la famille. Il sera disponible avec trois moteurs essence : le 1.0 TFSI, trois cylindres de 116 ch., le 1.4 TFSI de 150 ch. et le 2.0 TFSI de 190 ch. En Diesel, un moteur 1.6 TDI de 116 ch. et un 2.0 TDI développé en 150 et 190 ch. Transmission quattro sur certaines versions.

Bugatti Chiron, la folie des grandeurs !

Bugatti Chiron, intérieurTout ce qui est excessif disait mon vieux père… Il suffit d’aligner les chiffres. La Veyron avait dans son cahier des charges l’objectif de dépasser les 400 km/h et donc de développer 1000 chevaux. Excusez du peu. Alors la Chiron – du nom du pilote monégasque Louis Chiron qui tient le volant des Bugatti dans les années 30 – se devait forcément de faire encore plus fort. Bugatti ChironAlors on trouve sous le capot un W16 constitué de deux blocs de 8 cylindres suralimentés développant…1 500 chevaux. Il ne faut que 6,5 secondes pour atteindre 200 km/h, 13,6 secondes pour tutoyer les 300 km/h. Et si la vitesse est électroniquement bridée à 380 km/h. On peut néanmoins grâce à une deuxième clé de contact enclencher le « top speed » ouvre la porte aux 420 km/h…Ouf ! Mais c’est dans une autre vie ou bien sur le lac salé de Bonneville. A oui, un tiers de la production des cinq cent exemplaires prévus est déjà pré-vendu. Prix : 2,4 millions…hors taxe.

Alfa Romeo Giulia, enfin !

Alfa_Romeo_Giulia Intérieur

Alfa_Romeo_Giulia

 

 

 

 

 

On l’attendait, la voici. Trois finitions, quatre motorisations : deux Diesel, un 2.2 turbo JTDm de quatre cylindres en 150 ch. et 180 ch. et en essence, hors le puissant V6 biturbo de 510 ch. les versions standards se contenteront d’un 2 l. Tbi quatre cylindres de 200 ch. Extérieurement, la Giulia garde son charme italien et bénéficie dès l’entrée en gamme d’un bon niveau d’équipements.

Citroën, E-Méhari, pour l’image

A côté du nouveau Berlingo Multispace, du C3 Picasso Black Top et de  la nouvelle gamme C4, Citroën, propose la E-Méhari, une voiture tout électrique qui n’est autre que le dérivé de la Blue Summer de Bolloré, elle-même dérivée de l’Autolib bien connue des Parisiens. La E-Méhari, voiture de quatre places sera commercialisée au printemps prochain. Officiellement son autonomie est de 200 km, mais tout dépend de la façon dont on la conduit qui peut varier entre 100 et 200 km. Vitesse de pointe de 110 km/h pour l’équivalent 68 ch., ce qui est amplement suffisant pour une voiture vacances ou de plage. Elle est fabriquée à Rennes à côté de la Blue Summer et devrait coûter autours de 18 000 euros. A Genève, elle était représentée par un concept-car, la E-Méhari habillée par Courrèges.

Volvo V90, le break haut de gamme venu du nord

Vedette du stand Volvo, le V90 remplace le V70. Le haut de gamme 90 de la marque sino-scandinave boucle ainsi le renouvellement de ce segment. A noter un hayon incliné, le premier du genre sur les grands breaks Volvo habitués à recevoir un hayon droit. Et ma foi, ça lui va bien et permet de dissimuler l’augmentation de la longueur – 15 cm – par rapport au V70.  A l’avant les phares sont signés avec le T que l’on retrouve sur la gamme. A l’intérieur, on retrouve des éléments du X90 de même que des aides à la conduite. Trois moteurs Diesel de 150, 190 et 235 ch. pour la version AWD et deux moteurs essence de 254 ch. et 320 ch. pour la version AWD. Une version hybride rechargeable est prévue.

Renault Scenic, tout de l’Espace

nouveau scenic

Plus rien à voir avec l’ancienne version, le nouveau Scenic reprend les codes de l’Espace. Comme sur le grand frère, les sièges du rang 2 coulissent  et se rabattent automatiquement pour donner un plancher plat. Il monte en gamme avec des roues de 20 pouces de série, de nouvelles aides de conduite comme le freinage d’urgence avec détection de piéton, cinq ambiances  et cinq modes de conduite différentes. A noter une garde au sol augmentée de 4 cm. Le nouveau Scenic est doté deux moteurs essence de 115 et 130 ch. et de six moteurs Diesel de 95 à 160 ch. Un 110 ch. est associé à une moteur électrique avec une batterie de 48 volt qui récupère de l’énergie dans les phases de freinage et la réutilise pour les démarrages. Une version Grand Scenic arrivera bientôt.

Toyota C-HR, un côté Dark Vador !

ToyotaC-HR détail arrière
Toyota C-HRAh  ça, le nouveau C-HR est taillé à la serpe avec une face avant ressemblant au casque de Dark Vador. Nul doute que les stylistes se sont lâchés.

On aime ou on n’aime pas, mais on ne reste pas indifférent. Avec des passages de roues musclés, il fallait oser. Ce crossover, qui bénéficie de l’alerte pré-collision avec détection de piéton et autres aides désormais communes à beaucoup de véhicules, est disponible avec une motorisation hybride (le groupe de la nouvelle Prius) développant 122 chevaux et un nouveau turbo essence de 1.2 l.  de 116 chevaux, celui que l’on trouve sur l’Auris.

Seat Ateca, dans la cour des SUV

Ça y est, l’arrivée de l’Ateca signe l’arrive du premier SUV de la marque espagnole. De même taille que le Nissan Qashqai, l’Ateca est conçu sur la même plateforme MQB que le nouveau Volkswagen Tiguan. Sous le capot, deux moteurs essence de 115 et 150 ch. et deux moteurs Diesel, 1,6l de 115 et 2 l. en 150 et 190 ch.

Afficher les commentaires