Les socialistes ne veulent pas de Tariq Ramadan

L’Union des associations musulmanes de l’Orléanais (UAMO) organise sa 3e rencontre culturelle annuelle au Parc des expositions d’Orléans samedi 12 mars. Pour l’UAMO, (L’Union des Associations Musulmanes de l’Orléanais), “elle a pour objectif d’établir et de maintenir le lien de fraternité, d’échange et de travail collaboratif entre les associations actives et les acteurs du vivre ensemble du Loiret.”. 

Tariq Ramadan

Tariq Ramadan

L’UAMO explique encore sur son site que “cet événement est ouvert à tous et à toutes dans un esprit de fraternité et d’échange”. Avec plusieurs intervenants et une table ronde les  thème : la foi et la responsabilité : une exigence. 

Parmi ces intervenants, Tariq Ramadan. Pour les trois sections socialistes d’Orléans (Orléans, La Source et St Marceau) , “l’islamologue controversé, d’origine égyptienne et résident en Suisse, en est l’un des intervenants. Dans le Loiret, dans la ville de Jean Zay, grand défenseur de la laïcité, la municipalité d’Orléans peut-elle accepter la venue d’un prêcheur d’un islam fondamentaliste, réactionnaire et intégriste ? Il n’est pourtant pas nécessaire de rappeler ses positions extrêmes sur le voile, la lapidation des femmes, la charia, l’homosexualité, le terrorisme ou encore sa conception particulière de la laïcité. Il s’agit d’un personnage adepte du double langage sur la place de l’Islam en France et qui a notamment refusé de condamner les attentats de Charlie Hebdo.

Les socialistes d’Orléans regrettent vivement cette initiative qui masque pourtant une journée de dialogue et d’expressions intéressantes. Les socialistes interpellent la ville d’Orléans pour prendre, en conscience, toutes les mesures nécessaires.”

 

Afficher les commentaires