Faut- il brûler Tariq Ramadan?

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Par Patrick Communal

Patrick Communal

L’union des associations musulmanes de l’Orléanais organise le 12 mars prochain une rencontre culturelle des musulmans d’Orléans et de la région Centre. Ce groupement d’associations n’a pas la réputation d’être particulièrement intégriste ou communautariste, ce sont plutôt des gens ouverts aux autres et à la citoyenneté.

Au programme de cette rencontre, une table ronde est prévue avec la participation de Julien Salingue, politologue très impliqué sur les questions touchant à la Palestine, Michèle Sibony de l’union juive pour la paix et… Tariq Ramadan. Ce dernier, outre une participation à la table ronde, fera ensuite, en fin de journée, un exposé d’une heure sur le thème foi et responsabilité.

Cette venue de Tariq Ramadan a suscité une vive réaction des trois sections socialistes d’Orléans, de Saint Marceau et de La Source qui demandent à la municipalité, dans un communiqué qui rappelle la prose de « Riposte laïque » d’interdire la venue de l’islamologue dans la ville de Jean Zay.

Alimentées par Caroline Fourest

Pour justifier cette protestation socialiste, le communiqué jette l’oukase sur « le prêcheur d’un islam fondamentaliste, réactionnaire et intégriste ». Il évoque des positions extrêmes sur le voile, la lapidation des femmes, la charia, l’homosexualité, le terrorisme et une conception particulière de la laïcité. On le présente également comme un personnage adepte du double langage sur la place de l’Islam en France et qui a notamment refusé de condamner les attentats de Charlie Hebdo.

Ces accusations portées contre Tariq Ramadan sont récurrentes, elles ont beaucoup été alimentées par Caroline Fourest mais le principal intéressé les dément. Il manque juste dans ce réquisitoire le fait que Tariq Ramadan soit le petit-fils d’Hassan Al Banna qui fut le fondateur des frères musulmans en 1920 peu de temps après le traité de Versailles et le traumatisme que provoqua, en terre musulmane la chute de l’empire ottoman et la mise sous tutelle franco-britannique d’une bonne partie du Moyen Orient.

Je ne suis pas un spécialiste de la pensée et des écrits de Tariq Ramadan en revanche, j’ai appris, comme avocat, que lorsque des accusations de ce calibre sont émises à l’encontre d’une personne, il faut vérifier sur pièces.

Je m’y suis un peu employé ces derniers temps en consultant sur internet et les réseaux sociaux les principales déclarations de Tariq Ramadan, le contenu de ses interventions en conférence et des vidéos qu’il diffuse. Je n’ai rien trouvé qui relève d’un islam intégriste, ou fondamentaliste. J’ai même noté qu’il a plutôt tendance à contester le littéralisme. Sur les attentats il déclare qu’il ne faut pas dire que ce n’est pas l’islam parce que ceux qui les commettent prétendre le faire au nom de l’Islam et que cela doit interpeller la communauté ; Il s’exprime sans ambiguïté contre le terrorisme de Daesh.

Sur les attentats de Charlie Hebdo, contrairement à ce qu’évoque le communiqué socialiste, il ne les soutient pas, il dit simplement qu’il n’est pas Charlie et condamne une partie de la production du journal satirique qui affectait sa religion, ce qui relève de sa liberté de conscience et d’expression.

Autrement dit, j’attends toujours qu’on me produise, au-delà des seules déclarations de tiers qui se déclarent spécialistes de l’islamisme, des déclarations de l’accusé Ramadan qui puissent étayer les réquisitoires qu’on porte à son endroit.

Le port du voile

Reste l’argument majeur : Quand on évoque les déclarations « raisonnables » de Tariq Ramadan, on réplique qu’il pratique un double discours, on le met en cause sur le non-dit sans prendre la peine de vérifier si le non-dit ne serait pas un impensé.

Parce que condamner une personne non pas sur ce qu’elle dit mais sur ce qu’on pense qu’elle pense, ça rappelle tout de même des régimes politiques que n’ont jamais soutenus les socialistes avant leur lune de miel avec l’Arabie Saoudite.

Sur le voile je n’ai pas entendu Tariq Ramadan vouloir imposer le hijab à toutes les femmes mais simplement prendre la défense de celles qui faisaient le choix de le porter, il est vraisemblable qu’il a une position conservatrice sur l’homosexualité, mais il ne se distingue pas sur ce point d’une majorité de catholiques et de la quasi-totalité du clergé français qu’on ne prétend pas pour autant interdire de parole.

Edgar Morin a publié une série d’échanges avec Tariq Ramadan et un second tome est en préparation. Edwy Plenel dialogue régulièrement avec lui. Ce ne sont pas là, des gens qu’on puisse accuser de fondamentalisme islamiste même si depuis peu, notre premier ministre parait avoir inventé une nouvelle atteinte aux valeurs républicaines pouvant consister à se retrouver dans une manifestation ou un meeting auquel participerait Tariq Ramadan.

La légion d’honneur à l’Arabie Saoudite

Pour interdire à quiconque de prendre la parole dans ce pays, il faut que les propos tenus portent atteinte à la dignité humaine, à l’ordre public, aux bonnes mœurs, en dehors de ces hypothèses restrictives, la liberté doit demeurer la règle, même quand l’état d’urgence et la législation d’exception mise en place par les socialistes nous valent la réprobation des associations de défense des droits de l’homme dans le monde entier.

Le Président Hollande a remis cette semaine la légion d’honneur au ministre de l’intérieur de l’Arabie Saoudite, un pays qui flagelle, qui décapite et dont tous les spécialistes admettent qu’il alimente les groupes terroristes qui ont frappé en France. Les sections socialistes d’Orléans n’y ont rien trouvé à redire.

Je conclurai sur cet extrait poétique du « journal de personne » :

Tariq Ramadan est un rebelle arabo-musulman

Mais tout rebelle arabo-musulman n’est pas Tariq Ramadan

Ce qui nous dérange en lui

C’est qu’il nous dérange

Pourquoi ?

Parce qu’il est lui et nous à la fois

Et ça ne nous arrange pas

Parce que nous avons du mal à être lui et nous

Pour ne pas supporter quelqu’un

Qui nous comprend plus que nous même

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Voilà un éclairage intéressant et apaisant sur ce sujet polémique !
    L’auteur aurait cependant pu éviter dans sa conclusion la “pique” sur la légion d’honneur car les “socialistes” ne sont pas pour grand chose dans cette décoration “présidentielle”. Ils ne peuvent pas objectivement être taxés de complicité, même “passive” !

    • Hollande s’est vendu comme “socialiste”, c’est donc un socialiste qui à remis la décoration au représentant d’une dictature sanguinaire. Tous les “socialistes” en sont complices (malgré eux), sauf à le destituer aux prochaines élections ou en descendant dans la rue.

  2. L’obtention de la Légion d’honneur pour le ministre de l’Intérieur du royaume saoudien, qui plus est, futur héritier du trône est critiquable sur le fond mais aussi sur la forme car aucune publicité officielle n’a été faite sur cette cérémonie,quasiment faite entre deux portes des salons de l’Elysée.Quant à la responsabilité des socialistes, elle est grande certes, puisque ce sont eux qui sont actuellement aux manettes du pouvoir exécutif.Mais c’eut été un autre exécutif , cela aurait été exactement la me^me chose.D’ailleurs Sarkozy n’a t-il pas décoré Poutine de la même “breloque”, pourtant M. Poutine ne passe pas pour le meilleur des démocrates.Et il me semble que cela avait fait moins de bruit à l’époque.

  3. Merci pour cette mise au point. Mon métier m’a fait faire le même travail de recherche sur Tariq Ramadan depuis un moment. Je n’ai trouvé aucun des propos que l’on prête à TR, et qui visent d’abord à attiser la haine…
    Quand à la déclaration des sections ps orléanaises
    sur le sujet je trouve particulièrement malvenu que la critique de la venue de Monsieur Ramadan se fasse au nom de la laïcité et de la “ville de Jean Zay”….
    Pour terminer sur le pourquoi du malaise généré par cette venue, je reprends volontiers
    le “il est lui et nous à la fois” et “cela ne nous arrange pas”.
    Je reprends aussi ce que dit Plénel : comment pourrons nous y arriver si nous ne dialoguons pas?

  4. Monsieur Ramadan a condamnée les attentats de Charlie Hebdo et de l’hypercasher. Tout ce que dit cet article n’est que Mensonges!

  5. Enfin,un esprit éclairé qui adhère au discours unique de Mr Rafiq Ramadan..Merci Mr Patrick Communal..,excellent journaliste.

  6. Monsieur Ramadan a écrit un livre récemment. Dans le Génie de l’Islam, il explique dans le détail sa religion autant aux les musulmans qu’à nous tous.
    Il n’y a dans ce livre aucun intégrisme, mais un travail d’intellectuel m’étant la communauté musulmane devant sa grande responsabilité de montrer au Monde que l’islam n’est pas les intégristes, ni l

  7. Ayant attentivement écouté la vidéo du discours de Tariq Ramadan dispensé lors de son invitation par l’UAMO à Orléans ce 12 mars , je me suis fait la réflexion qu’il eut été dommage et dommageable que la ville d’Orléans puisse se priver de sa présence au nom de quelconques valeurs que T.Ramadan ne respecterait pas … Il a développé une vision de l’Islam qui doit rassembler, unir, respecter l’Autre , donc soi-même et le monde qui nous entoure en soulignant que nous n’en avions que l’usufruit. Il a exhorté à la responsabilité de chacun, à l’action pour combattre le racisme, l’intolérance … Un discours clair et “fort à propos” dans ce contexte mouvant, où une brise guerrière souffle à nos consciences à intervalle régulier …

  8. Intéressant. Effectivement je pense que M. Ramadan est bien plus intelligent et cultivé que la moyenne et qu’il ne s’abaisserait pas à prêcher un Islam intégriste au risque de perdre une partie de ses auditeurs et auditrices qu’il conquiert peu à peu avec ses propos sur la laïcité “ouverte”. C’est un travail de longue haleine qu’a entrepris M. Ramadan, mais les Frères musulmans ont le temps ………
    Ceci dit, de là à ne pas vouloir l’accueillir et débattre, c’est un pas contraire à mes convictions républicaines que je ne franchirai pas.

    • Bjr Elisabeth,Le Hic dans tout cela C’est qu’ il n’y a personne pour commenter ces positions ou ces analyses sur l’Islam intellectuellement parlant, Ils préfèrent taper plus bas que la ceinture . Tarik se défend très bien , il se dit Intellectuel et personne ne peut lui contester cela et en tant que telle il a une lecture ou analyse contemporaine de l’Islam et c’est cela qui dérange l’intelligentsia Occidental qui préfère Un Islam sans vie et des Musulmans toujours sans âmes.

  9. Fouzia Achour
    Tariq Ramadan
    Est souvent présenté comme étant un spirituel qui a de l’esprit dans sa manière de manier les gens.
    Pour justifier ces protestations il se d’écrit comme un bras séculier.
    Avoir une puissance de la justice laïque depuis des siècles, depuis très longtemps “Temporelle”
    et d’une association religieuse dont les membres tendent à l’état de la perfection,
    ignorant des situations canoniques des ordres religieux et des congrégations religieuses.

  10. Merci de ces éclaircissements mais voilà plus de 20 ans que le “Frere Tariq” porte un discours qui, même s’il a évolué quelque peu, n’a que peu d’effet sur l’opinion publique. On dit de celle-ci que à près de 75% a peur des musulmans et de l’islam. Chiffre effrayant jamais atteint dans toute l’histoire de notre société, certes alimenté par tous ces horribles attentats terroristes commis par des délinquants psychopathes teintés de slogans “islamistes”, mais c’est aussi dû à la faillite de tous ces soi disant “représentants” du culte musulman. Que ce soit le Cfcm, l’Uoif, les prétendus “recteurs” des mosquées, ou l’émission vivre l’islam sur France2. Ce sont toujours les mêmes personnes depuis de trop nombreuses années qui ont démontré leur incapacité et leur incompétence à stopper l’islamophobie. Certains d’entre eux ne sont animés que par l’obtention de médailles ou la quête d’une notoriété. Auto désignés (à vie?) par un simulacre “représentatif” ils évoluent dans les salons d’honneur et leur fonctionnement n’a aucune transparence, aucun bilan moral et financier sauf à pratiquer des fanfaronnades ici ou là et ils n’ont guère d’utilité.
    Aujourd’hui, en France, on a besoin d’entendre un autre discours et d’autres personnes nouvelles, pas nécessairement musulmanes, pour expliquer et rassurer nombres de citoyens désemparés et inquiets.
    Pour l’intérêt de la communauté musulmane, mieux vaudrait de rester discret et d’arrêter toutes ces manifestations en attendant l’apaisement et l’émergence d’hommes et de femmes nouveaux pour exprimer et mieux représenter le culte musulman et l’islam qui ont toute leur place dans notre Republique comme ça l’est depuis près de deux siècles.
    C’est urgent.
    A à bon entendeur…

  11. Il suffit de ne pas etre hypocrite et d’etre juste pour comprendre ce qui se passe dans ce monde mal sain. Merci Patrick, merci Tarik

  12. Merci Monsieur Communal pour cet article. Merci Monsieur Ramadan pour votre rigueur intellectuelle. Quand la suspiscion l’emporte sur la raison, chers sont les journalistes et intellectuels qui se rattachent à cette dernière.

  13. Ce n’est pas parce que monsieur Ramadan rejette la violence djihadiste que ses idées sont automatiquement bonnes. Ramadan a refusé de condamner (en usant de circonvolutions à son habitude…) entre autres :
    – la lapidation
    – la condamnation des apostats à mort
    – les châtiments corporels pour les délits mineurs
    – la situation de minorité perpétuelle des femmes,
    et j’en passe. Pour lui, la solution pour éviter le djihadisme c’est que les musulmans européens adoptent une pratique rigoriste. Pacifique certes mais rigoriste quand même.

    • Faux et archi faux, des citations svp!!?? Il les a condamnés depuis plus de 15ans!cela lui a même valu ne pas pas pourvoir entrer dans certain pays! (Arabie Saoudite par exemple,alors que Hollande a délivré une médaille à ce prince!!) votre commentaire est l’exemple typique du mensonge teinté d’idéologie… À vomir

  14. Mais c’est qu’il est très fort frère Tarik pour susciter autant de commentaires. Et appeler Edgar Morin et Edwy Plenel, sans oublier le président de la République et la légion d’honneur au Saoudien – mais que vient-elle faire ici – au secours pour défendre l’intellectuel en question qui, entre parenthèse, a fait une demande de nationalité française, était-ce bien judicieux ? Je souscris totalement au commentaire de mhd. A propos, il fallait voir la queue interminable de “fidèles” de de “fidèles voilées” au salon du livre à Paris venus à la signature de frère Tarik sur le stand de la Procure. N’y avait-il que le stand de la librairie catholique qui accepte de l’accueillir, même pas son éditeur ? Suis-je bête, ce devait être au nom de l’oeucumenisme ! Dont acte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail