“Saint Amour”, sinistre cuite

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Saint Amour Depardieu Poelvoorde

Dès le début, la séquence au Salon de l’Agriculture, hormis la curiosité de tourner en situation réelle, s’enlise dans la déambulation de deux visiteurs lourdingues, de plus en plus avinés, et quand les deux compères se vautrent dans la paille avec les cochons, on commence à se dire que l’on s’est peut-être trompés de film. Et nous voilà partis pour une route des vins, cette fois en taxi avec un jeune chauffeur sentencieux, direction les cotes du Rhône (curieuse direction pour un film financé sur les deniers publics de feu la Région Poitou- Charentes), on se reprend à espérer que la question existentielle du film va prendre un peu de consistance: le fils va-t-il renoncer à l’élevage familial pour devenir vendeur à Jardiland ?

Las, le film empile une série de gags éthyliques totalement bâclés, où la provocation graveleuse enchaine des sketches dont le seul mérite est d’être à peu près aussi décousus qu’une conversation de poivrot en fin d’une journée un peu chaude… et ce serait bien prétentieux de voir dans ce ramassis de clichés et de caricatures une quelconque vision de la ruralité, une quelconque parabole sur la vie moderne, dans un film en manque total d’inspiration de ses scénaristes fainéants.

Et quelques femmes plus tard et pas mal de bouteilles éclusées, on sort de là avec la gueule de bois d’un film qui ne dépasse pas le gros rouge qui tâche, avant d’aller déguster un petit Côte du Rhône (avec modération !), pour se remettre de ce sinistre navet, dans le sympathique bar à vin pas trop loin du cinéma (il y en a forcément un !).

GP

“Saint Amour” un film de Benoit Delépine et Gustave Kervern 1 h 41

avec Gérard Depardieu, Benoit Poelvoorde, Vincent Lacoste

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail