Menaces naissantes sur la célèbre maternité de Pithiviers

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Ce n’est pas n’importe quelle maternité qui est menacée de fermeture. Dès le mois de juin si l’on en croit le dernier conseil de surveillance de l’établissement. La maternité de Pithiviers était devenue célèbre dans les années 70-80 pour pratiquer des accouchements selon des méthodes douces, sans violence, à l’écoute des mères, avec un soutien très étroit et bienveillant du personnel médical.

Maternité de Pithiviers

Les docteurs Leboyer et Odent avaient même pratiqué des accouchements dans l’eau, une méthode révolutionnaire à l’époque. A tel point que les femmes (et les papas) venaient de toute la France et même de l’étranger pour donner naissance à un enfant à Pithiviers. On comptait près d’un millier de naissances par an! Non  loin de là, la maternité de Neuville-aux-Bois s’était aussi inspirée de ces méthodes. Elle a fermé depuis.

Maternité de PithiviersLa maternité de Pithiviers qui ne serait pas au dessous du seuil critique de 500 accouchements annuels, est menacée de fermeture en raison d’une carence d’obstétricien. L’ARS (Agence Régionale de Santé) estime que le manque de gynécologues-obstétriciens ne permet plus d’assurer les gardes.

Cette menace de fermeture qui avait déjà pointé en 1997, a fait naître une levée de bouclier parmi le personnel puis au sein des élus. Samedi une manifestation est prévue à Pithiviers (à 13h de la sous-préfecture à l’hôpital)  pour sauver ce qui est devenu “un patrimoine local”.

Tous les élus de la mairie de Pithiviers se sont entendus pour rédiger un communiqué commun : « Profondément attachés à l’hôpital de Pithiviers et à sa maternité, nous demandons que tout soit fait pour assurer le maintien, dans de bonnes conditions de sécurité sanitaire (renforcement des personnels médicaux : anesthésistes, gynécologues-obstétriciens, pédiatres) de la maternité, et le développement des services de l’hôpital […] Nous prenons contact avec le ministère de la Santé et tous les services publics compétents pour que les décisions nécessaires soient prises à cet effet…“. Les parlementaires, toutes tendance confondues, Marianne Dubois et Jean-Pierre Door (LR), et Jean-Pierre Sueur (PS) font aussi front commun pour la défense de la “mat” de Pithiviers.

Pour accoucher autrement

Dominique Tripet

Dominique Tripet

Pour sa part Dominique Tripet, conseillère municipale Front de gauche, met en avant la lutte des femmes.  “La maternité de Pithiviers est emblématique de cette lutte des femmes pour accoucher autrement. Les femmes venaient de toute la France, et même d’autres pays pour y mettre au monde leur enfant. Donner la vie à Pithiviers, naitre à Pithiviers, comme à la Maternité des Lilas, des Bleuets est un choix assumé, délibéré, militant. L’autre facette de ce fameux slogan, un enfant si je veux, quand je veux. Un enfant accueilli autrement, une femme devenue mère sereinement, ayant voix au chapitre quant à son corps et cette étape cruciale et choisie dans sa vie de femme.”

Et Dominique Tripet d’ajouter, “à l’heure où les regroupements hospitaliers produisent de véritables usines à bébé surmédicalisées, où l’efficacité n’est vue qu’en termes d’actes, de coût, de rationalisation, mutualisation du personnel etc, quitte à ce que celui-ci soit toujours sur le fil du rasoir en termes de burn-out, voilà qui démontre encore une fois combien les lois successives HPST et précédentes, Touraine etc…marchandisent le secteur hospitalier pour en faire une entreprise comme une autre.”.  

Seul devrait demeurer à l’hôpital de Pithiviers, un centre de périnatalité, avec soutien de grossesses avant l’accouchement et un suivi postnatal » 
 
Deux pages facebook ont été mises en ligne: (Gardons la maternité à Pithiviers, et Pithiviers lieu de naissance
 
 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail