Les tribulations postales de Max Jacob

Les Conférences du Mardi

Max Jacob par Roger Toulouse col. part.

Max Jacob par Roger Toulouse col. part.

Par Madame Patricia Sustrac, Présidente des Amis de Max Jacob

Max Jacob (1876-1944) a été un immense épistolier. De 1876 – date de la première lettre publiée -, aux derniers messages du 28 février 1944 écrits sur le chemin du camp de concentration de Drancy, ce sont près de 30 000 lettres, cartes postales, « petits bleus », télégrammes et billets recensés. Autant dire que la Poste était un des pivot de la vie de cet épistolier infatigable : chercher son courrier, l’écrire, le poster, le recevoir, patienter, accueillir le facteur, rêver des réponses de ses destinataires ou même des « demoiselles de la Poste » … Max Jacob a mis en scène toutes les facettes de la Poste comme la grande aventure de cet art épistolaire qu’il dénommait son « épistolat » en hommage à sa vocation de convertisseur des âmes. Cette conférence sera accompagnée de projection.

Mardi 15 mars 14 h 30

C.R.D.P. 55, rue Notre Dame de Recouvrance Orléans
Frais de participation : Gratuit : Adhérents et étudiants (U.T.L) 5 Euros : autres personnes

http://www.univ-orleans.fr/utl






Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail