Mars, mois de tous les dangers pour le gouvernement et le chef de l’Etat

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Mars, mois des giboulées et de l’éclosion des bourgeons. En France, en celui de 2016 a amené du gros temps dans la rue et la sève qui monte semble chargée de bombes à retardement. Pour le gouvernement et le chef de l’Etat qui joue sa candidature en 2017 c’est le mois de tous les dangers.

François Hollande

François Hollande

Sur fond d’impopularité abyssale s’inscrivent dans le paysage politique et social la réforme du code du travail dite loi , la déchéance de la nationalité à laquelle le Sénat est tenté de réserver un enterrement de première classe et la préparation du référendum sur le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, de l’avis général un véritable casse-tête juridique.

Trois dossiers sur le feu

code_travailEt le rythme des turbulences semble s’accélérer. Après les manifestations du 9 mars contre la loi El Kkomri à laquelle s’ajoutaient les revendications des agents des transports publics, galop d’essai qui s’agitait un peu dans tous les sens, un nouveau rassemblement se déroule ce samedi 12 mars.Les organisations étudiantes reçues par le Premier ministre ont quitté Matignon au mieux sur la réserve annonçant une nouvelle mobilisation pour la fin du mois. De source proche du président, à l’Elysée où l’on n’oublie pas que beaucoup de mouvements sociaux sont nés avec le printemps on commence à redouter « une déferlante  dans la rue». Or, le texte El Khomri qui n’en mérite peut-être pas tant libère toutes les hargnes, toutes les frustrations , tous les mal-êtres accumulés, et ce qui est pire y compris à gauche.

passeport nationalité identitéDu côté de la déchéance de la nationalité qui conduit à la révision constitutionnelle, les choses ne se passent pas mieux. Arrivé la semaine dernière devant la commission des lois sénatoriale, le projet de loi a été considérablement modifié. Les sénateurs LR qui détiennent la majorité ont considérablement modifié l’article 2 sur la déchéance de nationalité. La droite sénatoriale ne veut pas créer d’apatrides, soit le contraire du compromis trouvé à l’Assemblée nationale. En un mot , elle a totalement réécrit la révision constitutionnelle. Or, pour que le texte parvienne au congrès il doit être voté conformé dans les deux assemblées. Le texte arrive dans l’hémicycle du palais du Luxembourg le 16 mars avec un vote solennel de 22.

notre dame des landesLe 16 février dernier, Manuel Valls promettait que les « modalités précises du référendum sur le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes seraient établies d’ici un mois environ », rien n’est officiel pour l’heure mais les annonces ne devraient pas tarder. Il semblerait que seuls les électeurs de Loire Atlantique seraient invités à se prononcer sur la question. C’est le périmètre défendu par le Premier ministre Manuel Valls alors que la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal, comme les présidents des quatre départements voisins préfèrent une consultation élargie. Le scrutin devrait se dérouler le 19 ou le 26 juin avec pour question:êtes-vous pour ou contre le transfert de l’aéroport de Nantes Atlantiques à Notre-Dames-des-landes. Les services des différents ministères planchent encore sur le dossier car pour que l’Etat puisse organiser ce référendum, il faut faire évoluer la loi et rédiger une ordonnance.

Contraints d’encaisser les coups, le chef de l’Etat et le gouvernement s’accrochent et tiennent à démontrer qu’ils avancent. Ils multiplient les démarches et les tentatives de dialogues. Pour quels résultats  dans ces trois épineux dossiers? Pour quel bénéfice politique ? Se poser en réformateur sur le tard du quinquennat suffit-il à enclencher un retour en grâce ?

Françoise Cariès.

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail