Tourisme: la sécurité dans le “all inclusive”

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Le tourisme mondial fait la gueule. Et ce ne sont pas les “fausses gueules cassées” déguisées en poilus de 14, et les infirmières nettement plus glabres, qu’est allé saluer jeudi le secrétaire d’Etat anciens combattants Jean-Marc Todeschini au nom du tourisme de mémoire, qui auront déridé le 40 ème salon Mondial du Tourisme (SMT) de la Porte de Versailles à Paris.

IMG_3205Plus de 500 destinations sont représentées, avec cependant un absent notable: le Maroc, qui n’aura pas de stand cette année, officiellement pour des raisons budgétaires, alors qu’il subit de plein fouet comme d’autres pays arabes la désertion des touristes après la vague d’attentats meurtriers qui a notamment touché en 2015 la Tunisie et la Turquie.

Le secrétaire d'Etat, les Poilus et l’infirmière.

Le secrétaire d’Etat, les Poilus et l’infirmière.

Pour certaines destinations c’est compliqué; le weekend dernier il y a encore eu des attentats en Turquie et en Côte d’Ivoire. Les pays comme la Tunisie, le Maroc, l’Egypte ou la Turquie ont beaucoup de mal et sont moins demandés”, dit  la directrice du Salon, Marianne Chandernagor.
“City break” et croisières, tourisme gay, sont en exergue à ce Salon avec des nouvelles destinations comme Haïti qui voit un hôtel (avec Look) ouvrir. 4 000 personnes ont déjà séjourné depuis la réouverture de l’ancien village du Club Med en novembre. Ce 40 ème Salon marque aussi le retour de destinations sinistrées comme le Rwanda, le “Pays des mille collines” à qui l’on ne peut que souhaiter de repartir.
Sur le stand de la Tunisie pays sinistré, le directeur adjoint de l’Office de tourisme de Tunisie à

Un hôtel à l'abandon près de Tunis.

Un hôtel à l’abandon près de Tunis.

Paris, Maher Klibi, fait le constat implacable de la catastrophe qui touche l’économie touristique de son pays, 1,6 millions d’emplois directs menacés pour 11 millions d’habitants. “En 2013-2014 nous avions stabilisé la baisse et puis avec les attentats du Bardo et de Sousse, et nous avons subi une rechute.”

Les Japonais dans la salle vidéo de la préfecture

IMG_0424“Il faut fournir la preuve que nous mettons tout en œuvre sur la sécurité”, et François Navarro le directeur du CRT île de France de raconter comment la visite de la salle vidéo de la préfecture de police de Paris, “a impressionné favorablement”, un groupe de Tour opérateurs japonais.
Mais Paris continue de souffrir après les attentats de janvier et de novembre 2015. Lors du débat organisé par l’AJT (Association des journalistes de tourisme) dans un salon du SMT, Franck Paillard d’Atout France a estimé, “il faut redonner confiance aux touristes avec des messages rassurants et relancer l’attractivité parisienne, les événements, les spectacles et puis l’Euros en juin et juillet”.

En 2016, Atout France mettra l’accent sur 2 800 actions de promotions et 70 ambassades seront mobilisées puisque le tourisme a été rattaché par Laurent Fabius au Quai d’Orsay. “Les gens ont peur d’aller à Paris, même les “provinciaux” constate François Navarro. Et le malheur des uns…“Les destinations à une heure de Paris qui se morfondaient d’être si près de la capitale s’en frottent les mains aujourd’hui car ils récupèrent des touristes étrangers” poursuit-il. La vie de château, pour le Val de Loire notamment…

Le risque zéro n’existe pas

Lors du débat organisé  par l'AJT.

Lors du débat organisé par l’AJT. avec François Navarro, directeur du CRT PARIS Ile-de-France, Jean-Pierre Mas, président du SNAV, Serge Laurens, directeur marketing de Vacances Transat, Adel Mehnni, coordinateur pour les TO à l’Office national du tourisme tunisien.

Pour sa part Adel Mehnni, coordinateur pour les TO à l’Office national du tourisme tunisien, ne se fait pas d’illusion, “le risque zéro n’existe nulle part, pas plus en Tunisie qu’en France ou ailleurs. Nous ne négligeons pas la sécurité au contraire, nous avons des procédures, il y a beaucoup de travail de fait, nous maintenons la pression sur les chauffeurs de bus par exemple, nous les sensibilisons, les sanctionnons même en cas de carence sur des consignes. Nous agissons aussi dans les hôtels. Les menaces risquent de durer un siècle ou deux, alors sortons au spectacle allons à la plage…”.
Est-il dans l’excès avec cet avertissement? Non, monter dans un avion est aujourd’hui devenu un calvaire avec toutes les mesures de sécurité qui sont devenues le passage obligé. Pourtant le trafic aérien continue de croître. Alors le touriste de balnéaire acceptera t-il de bronzer derrière un mur et entre deux vigiles montés à cheval ou sur un quad, et de passer au portique pour rentrer à son hôtel?

Rester présent dans la tête des Français

IMG_0483

L’ancien casino Partouche à l’abandon, près de Tunis.

IMG_0518

Salma Elloumi Rekik, la ministre du tourisme de Tunisie et les représentants du quartet prix Nobel de la Paix.

Les responsables tunisiens savent bien que la courbe des touristes ne va pas remonter du jour au lendemain. En communiquant sur d’autres “produits” comme la thalosso ou la culture, la Tunisie veut “rester présente dans la tête des Français”. En novembre 2015, c’était juste avant les attentats de Paris, la Ministre du Tourisme et de l’Artisanat tunisien, Salma Elloumi Rekik, avait lancé lors de la 4ème conférence internationale de l’OMT consacrée aux médias et au tourisme, un appel à “une véritable solidarité mondiale et à faire en sorte que les restrictions de voyages dans les pays victimes du terrorisme soient mieux étudiées qu’elles ne soient pas pénalisantes… La sécurité des tunisiens et de tous ceux qui nous font l’amitié de nous visiter est une préoccupation majeure. Celle -ci ne cesse de connaitre une amélioration et l’effort de nos forces intérieures est poursuivi sans relâche en vue de sécuriser tout le pays. Le niveau de sécurité doit être aux normes et aux standards internationaux.”
Le 10 décembre suivant, à Oslo, le quartet  * tunisien recevait le prix Nobel de la Paix. Une façon très noble de garder “la Tunisie en tête”.

Ch.B

 

* Le quartet comprend l’UGTT (syndicat tunisien), l’organisation patronale Utica, l’Ordre national des avocats et la Ligue tunisienne des droits de l’Homme (LTDH). Il a été distingué pour avoir sauvé la transition démocratique en Tunisie par le dialogue en 2013, en organisant un long et difficile “dialogue national” entre islamistes du parti Ennahda et leurs opposants.

Salon mondial du tourisme

Du Jeudi 17 Mars au Dimanche 20 Mars 2016. 

De 10h à 19h (sans interruption).

Fermeture à 18h le dimanche.

  • 10€ par personne
  • Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans

                   Parc des Expositions Paris Porte de Versailles – Pavillon 4

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail