Myriam El Khomri à Orléans lundi, sur le thème de la formation

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

La ministre du Travail est au coeur de l’actualité et son projet de réforme de la loi sur le travail a suscité une levée de bouclier syndicale et chez les jeunes. Après la concertation avec les syndicats, les ajustement annoncés par Manuel Valls sont toujours en débat.

Myriam El Khomri

Myriam El Khomri sera à Orléans lundi 21 mars, sur un autre thème,  pour illustrer l’accent mis par le gouvernement sur le plan d’urgence pour l’emploi et l’intensification de l’effort de formation à destination des demandeurs d’emplois, censé réduire le nombre de chômeurs. La région Centre avec son président François Bonneau s’étaient portés candidats pour expérimenter le pilotage de la formation par le conseil régional du Centre-Val de Loire.

A ce titre, une convention régionale sera signée avec l’Etat qui vise à mettre sur pied 500 000 formations supplémentaires (au plan national). Un plan d’urgence qui avait été annoncé par François Hollande le 18 janvier avec à la clé un doublement du nombre de formation et un financement d’un milliard d’euros. L’ensemble des acteurs de la formation est concerné par cette signature symbolique par la Ministre en présence de François Bonneau, du préfet Nacer Meddah, et de Patrick Ugarte, président de la COPAREF. (Comité Paritaire Interprofessionnel Régional pour l’Emploi et la Formation Professionnelle).

Un saut chez Toutenkamion

.

visuel-cinemobile

Le Cinémobil construit chez Toutenkamion.

Myriam El Khomri se rendra en début de matinée, dans le centre de formation Promotrans annonce la préfecture du Loiret, “qui illustre combien la formation est un levier pertinent et efficace pour répondre au développement de compétences de secteurs professionnels en évolution tels que le transport, la logistique ou la maintenance. Ce sera l’occasion de rencontrer des formateurs et des apprenants en situation concrète sur des plateformes logistiques.”
Enfin, la ministre rencontrera les salariés et les dirigeants de l’entreprise Toutenkamion, leader européen pour la conception d’unités mobiles sur mesure (comme le Cinémobil) qui a effectué une première demande d’aide Embauche PME lui permettant de recruter un salarié. Annoncé également le 18 janvier dernier par le Président de la République, le dispositif Embauche PME vise à encourager et accélérer la décision de recruter : les PME ou associations de moins de 250 salariés, embauchant un salarié à temps plein et rémunéré jusqu’à 1,3 fois le Smic ( en CDI, ou bien CDD ou contrat de professionnalisation de plus de 6 mois), pourront bénéficier pendant deux ans d’une aide forfaitaire de 500 euros par trimestre, soit jusqu’à 4 000 euros au total. Près de 90 000 demandes d’aides ont déjà été déposées depuis le 18 janvier 2016.
Un rassemblement des opposants à la loi El Khomri est prévu dans la matinée sur le parvis de la cathédrale d’Orléans, place Sainte-Croix, à l’heure de la signature par la Ministre au conseil régional.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Détail historique, le premier cinémobile n’a pas été construit par Toutenkamion, seuls les suivants, différents de celui en photo, ont été construits par l’entreprise de Ladon…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail