Melody Gardot ouvre en beauté Jazz or Jazz (Orléans)

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites
photo Marie-Line Bonneau

photo Marie-Line Bonneau

 

Magnifique. “Nous sommes ravis d’être là, ravis de tout le bruit que l’on va faire et  ravis de cette grâce de vous savoir ici”. Souhaitant, dès le premières notes de son concert,  un bon festival aux neuf cent spectateurs de la salle Pierre Aimé  Touchard de la Scène Nationale d’Orléans, Melody Gardot allume, ce mercredi,   avec un bonheur fou la mèche, de Jazz or Jazz.

Entourée d’un magnifique combo où brillent notamment saxophone  trompette et basse, la ravissante jeune flamme,  tour à tour à la guitare et au piano, chaloupe lumineusement côté ryhtm’n blues, jazz pop, et jazz doux, celui où l’intimisme de la voix se frotte avec une exquise pudeur de respiration et d’inspiration aux rives des murmures et des éclats rauques.

Artiste jonglant avec délicatesse avec le français et l’anglais,  Melody Gardot a l’élégance amoureuse de s’adresser au public comme à un tendre et complice  ami. Ailleurs, signature des plus grandes,  elle n’ a de cesse de valoriser avec enthousiasme et modestie ses partenaires.

Mercredi soir,  au Théâtre d’Orléans, avec une fraîcheur de feu et une voix renversante qui claque à plaisir que veux-tu, Melody Gardot enthousiasme et émeut. Défilent entre autres un hommage à Chet Baker, puis “Good Night”, “Les Etoiles” et encore ce fameux “Preacher Man” repris en cœur par un public debout,  jour de très grand soir au festival de jazz d’Orléans .

Jean-Dominique Burtin
 
Les 900 spectateurs du Théatre debout pour Melody Gardot

Les 900 spectateurs du Théatre debout pour Melody Gardot

 
Jazz or Jazz
 
Scène Nationale d’Orléans boulevard Pierre Ségelle 45000 Orléans
Tout le programme de Jazz or Jazz
 

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Jazz or Blues funky ?

    Sweet et sexy Mélody,
    Féline Gardot.

    Public en chœur,
    Orléans toujours au cœur des Jazz !

    Chapeau !

    • mais pourquoi tant de vacarme??? musique inaudible sous autant de décibels, j’aimais bien Mélody Gardot avant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail