La véritable histoire de la bande d’Orgères

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Rencontre

avec Alain Bouzy, auteur de “La loi de la guillotine” Ed. du Cherche Midi
 
9116973-14509388Le 4 janvier 1798, un vieux laboureur, Nicolas Fousset, est assassiné dans sa ferme de Beauce, entre Chartres et Orléans. Des brigands – surnommés les « Chauffeurs » – l’ont torturé pour savoir où était son or. Il n’est pas le premier, mais cela tourne à l’affaire d’État. Le « petit » juge de paix du canton d’Orgères et un sous-officier de la gendarmerie de Janville vont s’unir contre cette « horde de voleurs et d’assassins » qui terrifie les campagnes.
Alors que Napoléon Bonaparte s’empare du pouvoir après son coup d’État du 18 brumaire (9 novembre 1799) qui signe la fin de la Révolution, la bande est arrêtée par deux pelotons de hussards réquisitionnés et jugée à Chartres. Une centaine d’individus sont condamnés et vingt-et-un guillotinés en place publique : la « bande d’Orgères » vient d’entrer dans l’histoire du crime.
En se replaçant dans le contexte politique et socio-économique troublé de l’époque, l’auteur fait revivre cette France qui se cherche, entre Révolution et Empire, liberté et dictature, et démonte les rouages d’une justice encore balbutiante dont l’ultime loi est, plus que jamais, celle de la guillotine. Surtout, il corrige moult contrevérités sur cette affaire qui a fait fantasmer les historiens du dimanche, au risque d’en altérer la vraie dimension.
Rendant aux protagonistes leur identité, et donc leur humanité, il revisite ce fait divers sanglant qui se lit comme un roman.

L’auteur

Journaliste et rédacteur en chef dans la presse régionale, à Première et à Paris Match, Alain Bouzy a publié divers ouvrages d’histoire locale et dirigé l’édition de biographies et de livres politiques. Il vit à Chartres.
 
Jeudi 21 Avril 2016 18:00
Librairie Nouvelle d’Orléans, 2 place de la République 45000 Orléans
 
 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail