Orléans: le train fantôme va disparaître

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Avez-vous déjà cherché une fiche horaire papier ou sur le site de la SNCF du TGV qui relie Brive à Lille en passant par l’aéroport de Roissy et Marne la Vallée?  Ce train circule mais il n’existe pas pour la SNCF. Pour accéder aux horaires sur le site de la SNCF c’est un parcours du combattant.

sky-forest-rails-straight

Un train fantôme qui pourtant, même avec des horaires parfaitement fantaisistes permettaient aux usagers du Loiret d’aller prendre un avion à Roissy sans passer par le calvaire Austerlitz-Gare du Nord RER B. Lorsque vous tapez Orléans-Roissy ou Les Aubrais-Roissy, on vous fait passer par la gare du Nord à Paris, avec changement” gare d’Austerlitz.  Sauf le vendredi, samedi, dimanche et lundi, 10h 30 aux Aubrais. Jamais la SNCF n’a cru bon de communiquer sur cette liaison bien pratique malgré tout pour les habitants du Limousin et du Centre, exclus du TGV. Un train qui permettait en outre de se brancher sur les TGV européens à Lille et d’aller directement à Marne-la-Vallée chez Mickey. 

De toute façon, il est trop tard pour rectifier les fiches horaires, ce TGV fantôme va bel et bien disparaître. Non seulement des horaires, mais bien des voies. A l’origine la ligne devait s’arrêter le 31 avril. Généreuse la SNCF nous annonce que pour ne pas trop pénaliser les voyageurs lors des congés de mai, cette liaison sera prolongée jusqu’au 31 mai.

Jean-Pierre Sueur

Jean-Pierre Sueur

“Cette ligne n’est plus rentable, la fréquentation n’était pas au rendez-vous”, dit-on à la communication de la SNCF où l’on précise que “la convention avec les deux régions n’a pas été renouvelée”. Et pour cause: la SNCF demandait aux deux régions de multiplier par deux leur participation, c’est-à-dire trois millions d’euros.  Quant à la fréquentation, qui n’était pas si mauvaise (impossible d’avoir les vrais chiffres), la SNCF n’a jamais voulu de ce TGV pour des raisons de matériel dédiée à une ligne qui ne rapporte pas assez. Sinon, elle aurait doté la ligne d’horaires permettant à l’usager d’aller attraper le matin un TGV à Roissy ou une correspondance à Lille pour aller sur Bruxelles ou Londres. “Orléans sera-t-elle avec Ajaccio la seule capitale de région à l’écart du réseau TGV?” demande Jean-Pierre Sueur. Le sénateur du Loiret était à l’origine de ce TGV vers Roissy et Lille lorsqu’i était maire d’Orléans en 2001. Le TGV s’était déjà arrêté de circuler en 2002, faute d’horaires adaptés. En 2007 le TGV était de retoru à Fleury-les-Aubrais et les régions avaient déjà mis la main à la poche avec un million chacune. Sauf que seulement deux régions participaient au frais comme aujourd’hui, Limousin et Centre. “L’Ile-de-France et Nord-Pas-de-Calais n’ont jamais voulu participer” commente un administratif de la région. Pour elle, ce TGV hors norme qui mettait Roissy à 1h 40 de Fleury-les-Aubrais, n’était qu’un substitut à d’autres TGV existants. “Jamais la SNCF n’a accepté de proposer des horaires pertinents” poursuit Jean-Pierre Sueur

Le sénateur du Loiret, espère que “cette décision n’est pas irréversible. Ce qui supposerait que la SNCF réétudie les horaires, la communication (!) et qu’elle accepte de prendre sa part de financement qui lui revient”.

Décidément Orléans-les-Aubrais rate tous les trains. En attendant une hypothétique LGV vers Lyon qui passerait par Orléans, ce qui n’est pas la tendance avec un tracé ouest rejeté par la SNCF, la ligne Brive-Lille restait une consolation bien pratique même si elle vous faisait arriver à Roissy en milieu de journée. En juin c’est fini. Vous avez dit “Orléans-métropole”?

http://www.jpsueur.com/index.php?option=com_content&view=article&id=5440:et-si-orleans-cessait-de-rater-les-trains&catid=51:interventions-et-prises-de-position&Itemid=64

Le POLT sur la bonne voie

Du nouveau aussi du côté du sud-ouest : le conseil d’Etat a annulé le décret par lequel le Premier ministre avait déclaré “d’utilité publique et urgents” les travaux à réaliser pour la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Poitiers à Limoges. Une décision qui fait la joie des écologistes: Le groupe EELV au Conseil régional Centre-Val de Loire, souligne que  la mise en œuvre du projet aurait pour effet un report massif de voyageurs de la ligne Paris-Orléans-Limoges-Toulouse vers la ligne à grande vitesse. Cela aurait impliqué une diminution du trafic sur cette ligne et donc une dégradation de la desserte des territoires situés entre Orléans et Limoges.

Avec cette décision le POLT (Paris-Orléans-Limoges-Toulouse) et relancé.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. L’arrêt du TGV en gare des Aubrais était une grave erreur (pas rentable du tout) et a coûté très cher aux contribuables !!! Il est bien triste que Monsieur Sueur soit à l’origine de ce type de dépense et de bien d’autres .Où est la règle :dépenser les fonds publics “en bon père de famille!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail