Grégory Gatignol et Anne Loiret en tournage à Tours

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Dans le cadre du festival des Essentiels de Tours, Grégory Gatignol et Anne Loiret sont en tournage à Tours jusqu’à la fin du week-end. Plusieurs tournages seront ouverts au public.

unnamed

« Moteur, ça tourne ! » Sur la terrasse d’un bar, place Plumereau, à Tours, ça s’active ce vendredi après-midi. Des techniciens, un perchiste, un camérama, des bénévoles… Le court métrage Velasquez’ Syndrome, écrit par l’auteur Bruno Lavillate, est le troisième projet sélectionné depuis septembre dans le cadre du festival des Essentiels de Tours. Le tournage, auquel les Tourangeaux peuvent assister par moments, a commencé ce vendredi et se terminera dimanche.

unnamed-2” L’idée, je l’ai eu lorsque j’ai lu une phrase de Claude Lelouch qui m’a marquée”, explique Bruno Lavillate. Il disait que « la vie est le meilleur des scénaristes ». C’est ça que l’auteur a voulu communiquer à travers Velasquez’ Syndrome (le titre est directement inspiré du tableau Les Ménines de Diego Velasquez). Le court-métrage devrait durer une quinzaine de minutes. Son histoire se compose en deux parties : Boby, incarné par Grégory Gatignol, sort d’une école de cinéma certain de ce qu’il y a appris, mais sur son premier tournage tout ne se passe pas comme prévu, notamment avec Flo, incarnée par Anne Loiret, et il décide donc de laisser faire les acteurs. « Sans scénario, c’est la vie qui écrit », confirme l’actrice. Deux comédiennes de la région, Hélène Stadnicki et Miglé Berekaite, y occuperont aussi un rôle de premier rang.

unnamed-1Le festival des Essentiels a été lancé en septembre avec le tournage de Daymane Tours réalisé par Pepiang Toufdy. Il s’est poursuivi en février avec celui de Cicatrices de Félix David. En juin, c’est un nouveau film qui sera réalisé à Tours. Et à chaque fois, des artistes de renom généralement sollicités par l’acteur Philippe du Janerand. « On a voulu créer ce festival pour permettre aux talents émergeants de rencontrer des talents expérimentés », explique Cécile Jauzenque de Arcades Institute, à l’origine de l’événement. Leur objectif est d’aider à la création de courts-métrages, mais aussi de mettre en valeur la cité tourangelle.

Au-delà de vouloir montrer Tours, ce festival veut montrer et approcher des Tourangeaux. Ainsi, plusieurs figurants ont été recrutés. Les 4 courts-métrages qui auront été réalisés seront diffusés le 16 septembre à l’occasion des journées du patrimoine.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail