Orléans: le retour de Jeanne à La Source par un temps très… britannique

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Elle n’y avait pas posé la cuirasse depuis …1971. Samedi par un temps de chien, petite pluie fine à la britannique et température automnale, Emma Fesneau, qui figure l’héroïne et la toute nouvelle présidente de l’association Orléans-Jeanne d’Arc, Bénédicte Baranger, ont fait contre mauvaise fortune météo bon cœur. Ils étaient en effet été en effet plusieurs centaines de sourciens à avoir bravé les éléments pour fêter le retour de Jeanne dans le grand sud orléanais.

Jeanne à La Source avec Bénédicte Baranger et Olviier Carré.

Jeanne à La Source avec Bénédicte Baranger et Olivier Carré.

L’Allée des Sapins, dans le quartier pavillonnaire n’est pas le cœur de la Source mais il a l’avantage d’avoir abrité sous ses frondaisons les stands médiévaux de la reconstitution historique. Les associations de la Source, mobilisés pour l’occasion on eu elles,  le mérite d’animer les lieux, à grand coups de tambours, de trompes d’époque et de tournois de chevaliers.

Connaitre son histoire

Questions-réponses  avec les enfants.

Questions-réponses avec les enfants.

Olivier Carré, le maire d’Orléans, qui a La Source au cœur, n’a pas caché son émotion de ce retour de la sainte orléanaise en ce quartier populaire, symbole aussi de mixité sociale et qu’il a largement contribué à changer. ” Pour mieux comprendre le présent, il faut connaître son histoire”, a dit en substance le maire d’Orléans qui a participé ensuite à un dialogue sur l’histoire de Jeanne avec les petits sourciens, bien coachés par Niamey Diabira, l’élue en charge du quartier. “Elle est née en quelle année?”… “pourquoi des Ecossais”… “pourquoi  elle a une épée”…Les questions les plus pointues ont fusé chez les plus jeunes armés d’épées en bois et de curiosité, et tant Bénédicte Baranger que le maire et Jeanne elle-même, ont prouvé en la circonstance leurs connaissances encyclopédiques johanniques. Quant à Jean-Pierre Sueur , le sénateur et ancien maire qui était venu en voisin, il a même fait un brin de causette à la Jeanne 2016.

A pied, en héroïne normale

IMG_5454La fumée d’un barbecue proche n’annonçait rien de bon pour une Jeanne qui a néanmoins gardé le sourire. Puis, à pied, comme elle était venue, flanquée de ses pages, Jeanne en “héroïne normale”, sans cheval blanc comme en 1971, est repartie vers le centre d’Orléans alors que se préparaient déjà le dîner médiéval et la retraite aux flambeaux. Quant à Jeanne elle n’aura pas eu trop d’une bonne nuit pour préparer le marathon de la chevauchée du 1er mai. 

————————————————————————-

 

La chevauchée du 1er mai

 

  • Emma Fesneau: dur programme le 1er mai.

    Emma Fesneau: dur programme ce 1er mai.

    La chevauchée de Jeanne d’Arc du 1er mai partira à 10h de la place du Martroi, puis traversée de la Loire traditionnelle à 11h à Saint-Jean-de-Braye (Saint Loup), puis passage sur l’île Charlemagne. La messe aura lieu à cet endroit, puis départ à 15h vers Saint-Jean-le-Blanc et cérémonie de l’étendard sur les quais sud, aux Tourelles. Enfin retour place du Martroi vers 17h.

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail