Festival de Chaumont: les salarié(e)s de Culture O Centre s’invitent à la fête

Les manifestants de Culture O Centre.

Les manifestants de Culture O Centre.

Posté(e)s le long de la route pour accéder à l’inauguration du Festival des Jardins de Chaumont, ce mercredi soir, les salarié(e)s licencié(e)s de l’agence du Conseil Régional “Culture O Centre” (voir Magcentre) espéraient se faire entendre du Président François Bonneau et à défaut, faire connaitre leur situation aux très nombreux invités de cette manifestation mondaine.

Voici la lettre adressée par les salarié(es) de Culture O Centre, ce lundi 3 mai 2016:

Monsieur le Président,

Le 3 février dernier, nous apprenions la dissolution de Culture O Centre pour le 31 décembre 2016. Le 5 février, vos services nous annonçaient notre licenciement pour le mois de mai.

Nous sommes en mai, qu’en est-il aujourd’hui ?

La procédure n’est toujours pas engagée et nous ignorons quand elle touchera à sa fin. 8 propositions de postes nous sont faites pour 19 salariés avec, au choix : baisse de rémunération jusqu’à un quart de salaire net, perte de statut, déqualification, transformation de CDI en CDD… Un accompagnement incertain. Pas de moyens de formation déployés. Bref, au programme pour tous : la précarité, et en premier lieu pour les 7 d’entre nous qui ont plus de 50 ans ou sont en situation de handicap.

Vous avez pris la décision de la fermeture de Culture O Centre seul, sans évaluation et sans concertation préalable ni de la majorité ni du CESER, mais surtout des premiers concernés : les acteurs culturels. Alors que ce choix a d’ores et déjà été fait dans le mépris des missions et des spécificités de Culture O Centre, désormais, c’est la méthode employée pour les licenciements qui est vécue par les salariés comme un irrespect profond de leur devenir mais aussi de l’activité qu’ils ont portée depuis près de 30 ans au sein de l’agence.

Vous vous étiez engagé à ce que cette dissolution soit la moins pénible possible, à ce que des postes acceptables nous soient proposés, à ce qu’un suivi régulier soit réalisé, à ce que la plus grande attention soit portée aux salariés, à ce que nous soyons accompagnés pour retrouver un emploi.

Vous avez souligné à plusieurs reprises publiquement la grande dignité des salariés. Cette dignité appelle ces mêmes salariés à se battre collectivement pour défendre leurs droits.

Nous sommes en mai. Nous ne pouvons en rester là. Vous pouvez proposer mieux. Nous espérons pouvoir vous rencontrer rapidement.

L’équipe des salariés de Culture O Centre.
lequipedecultureocentre@gmail.com

https://www.facebook.com/soutienacultureocentre/

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *




Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail