Le vinaigre changé en Art à Orléans

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

olivier carréOlivier Carré, le maire d’Orléans, a fait une bien belle annonce ce jeudi soir, lors du vernissage du Salon du Grenier à Sel en l’église Saint Pierre le Puellier (voir Magcentre) en annonçant la mise en chantier de la réhabilitation de la friche des vinaigreries André Dessaux, pour en faire un centre de d’exposition et de création artistique au cœur d’Orléans.

Peut-être piquée au vif par l’ouverture prochaine du nouveau Centre d’Art Olivier Debré à Tours, la ville d’Orléans répond ainsi à l’inquiétant déclin des galeries d’art sur la ville notamment avec la fermeture l’an passé de la galerie Gil Bastide, rue de Bourgogne, et entend par ce projet, garder sa place de capitale régionale en matière de création artistique.

A l’abandon depuis plus de trente ans, mangées par le lierre et envahies par les détritus, ces vinaigreries Dessaux devenues aujourd’hui le support d’une vivante galerie de tags rue Saint Flou, sont en piteux état architectural et constituent un îlot particulièrement délabré et insalubre en plein cœur du centre ancien. Le projet de la ville, dont la réalisation s’étalerait sur deux ans, comprendrait en plus d’un site d’exposition, une librairie, des ateliers etc.. redonnant vie à ce paquebot en cale sèche sur les bords de Loire, pour le plus grand bonheur des artistes et des amateurs d’art bien sûr, mais aussi des touristes et des habitants d’un quartier où les étudiants sont toujours plus nombreux.

Daniel Caspar (au centre) entouré du collectif Couleur Vinaigre

Daniel Caspar (au centre) entouré du collectif Couleur Vinaigre

S’il est en tous cas un homme heureux ce soir, c’est bien Daniel Caspar, le président de l’association Couleur Vinaigre (voir Magcentre) qui se voit enfin entendue par la mairie après avoir défendu ce projet de réhabilitation artistique de la friche Dessaux depuis plus de dix ans, et Daniel Caspar ne cache pas son impatience de contribuer à la définition et à l’élaboration  de ce futur pôle artistique capital.

Et pourquoi ne pas imaginer une première exposition dans le site en l’état ?…

GP

 

vinaigrerie dessault

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail