Sondage: les maires à la fête

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

 

Repoussé en raison des attentats de novembre dernier, la 99e édition du Congrès des maires et des présidents d’intercommunalité de France se tiendra les 31mai, 1er et 2 juin au parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris. Il sera le dernier avant les élections présidentielles, législatives et sénatoriales de 2017.

amf maires maire echarpe tricolore
Il s’ouvrira par une intervention en séance plénière de Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne alors que le plan Juncker et le Fonds européen d’investissement stratégique (FEIS) est actuellement mis en œuvre avec des résultats globalement satisfaisants pour la France mais qui restent peu utilisés pour l’instant par les collectivités locales .

Mardi après-midi aura lieu une séquence de coopération internationale liée au « Plan lumière » avec le président d’Energies pour l’Afrique, Jean-Louis Borloo.

Mercredi en début d’après-midi aura lieu la manifestation de soutien des maires de France à la candidature de Paris aux JO de 2024 avec Anne Hidalgo, maire de Paris et les responsables officiels de la candidature du mouvement olympique et de sportifs.

Jeudi 2 juin après midi, le président de la République, François Hollande, clôturera le congrès.

————————————————

 

La commune chouchoute de Français

Les Français aiment leur maire! Et la réforme territoriale n’y a rien changé… A 73%, ils proclament leur attachement fort à la commune, voire très fort pour 39% d’entre eux, selon un sondage réalisé par IPSOS pour l’association des maires de France et le CEVIPOF. Autre enseignement, qui vient conforter la constat précédent et bouscule au passage certaines idées reçues, cet attachement transcende les classes sociales, les générations, etc.

Si 80% des 65 ans et plus plébiscitent la commune, ils sont encore plus des deux tiers à manifester un attachement fort chez les moins de 35 ans. Le niveau de diplôme n’a pas non plus d’incidence. Qu’on sorte d’une grande école ou qu’on ait fait un CAP, on aime sa commune à environ 70%. Et il en va de même que l’on soit catholique, musulman, protestant ou… rien du tout, ou qu’on ait voté pour Sarkozy ou Hollande lors de la dernière présidentielle.

“La commune est donc un puissant repère, à l’œuvre dans tous les territoires de la République, qu’ils soient urbains ou ruraux, au nord ou au sud, à l’est ou à l’ouest”, note le directeur du CEVIPOF, Martial Foucault. A tel point que les sondés refusent dans leur grande majorité une évolution vers une intercommunalité renforcée. A 65%, ils se déclarent pour le statu quo. Mais ils sont quand même 30% à refuser l’immobilisme, en préconisant une transformation de ces collectivités sous forme de communes nouvelles, de communautés de communes, d’agglomérations ou de métropoles.

Capture d’écran 2016-05-27 à 16.00.32

 

Capture d’écran 2016-05-27 à 16.00.45

 

Capture d’écran 2016-05-27 à 16.01.06

 

 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

  1. Bien sûr, la France est complètement à la traîne par rapport à ses voisins britanniques ou allemands, en matière de regroupement de communes. Nous avons 20 ans de retard dans les mentalités et il faudra encore au moins 20 ans pour prêcher dans le vide et essayer de convaincre.
    Par contre, dès que l’Etat a tendu un hochet financier aux petites communes, leurs élus ont changé d’avis et les fusions se sont multipliées ces deux dernières années ! Alors, vive les baisses de dotations de l’Etat, limitées cependant pour les communes qui fusionnent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail