Conseil municipal d’Orléans : satisfecit autour de la gestion des finances

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Au menu d’un conseil quasiment de « routine », à Orléans ce lundi 6 juin, la présentation du compte administratif 2015, voté à l’unanimité pour le compte de gestion, et six absentions pour le compte administratif.

Olivier Carré, maire d’Orléans a d’abord fait procéder à une minute de silence à la mémoire de Christian Peudupin, ancien salarié de la Ville d’Orléans et ancien responsable CGT, décédé à 67 ans des suites d’une longue maladie, le 30 mai dernier.

conseil municipal

C’est la présentation du compte administratif 2015 qui a occupé une bonne partie des débats en début de conseil. Un satisfécit pour la majorité – même les élus d’opposition n’ont pas tari de reconnaissance pour les qualités de « bonne gestion » de l’équipe en place… Parmi les raisons de se réjouir, la stabilité des taux de fiscalité depuis 1996. « Un tiers des grandes villes ont augmenté leur taux de fiscalité en 2015 » a tenu à préciser Michel Martin, rapporteur du budget. Malgré un contexte contraint, notamment du fait de la baisse des dotations générales de fonctionnement (DGF) entraînant une perte de 3,9 M€ en 2016, l’investissement demeure élevé (43 M€), et la majorité « souhaite aller au-delà en 2016 ». L’autofinancement (« la pompe » selon Michel Martin), grâce à l’absence « d’effet ciseau » (recettes en baisse et dépenses en hausse) a pour effet de dégager 31,2 M€ d’autofinancement brut.

ccasLa reprise du fonds de roulement du CCAS à hauteur de 1 M€ rassurera probablement ceux qui avaient, lors des débats du budget primitif en fin d’année 2015, émis des craintes sur la politique sociale de l’actuelle majorité. Les dépenses de fonctionnement en matière familiales, solidarité et éducation demeurent de loin les dépenses les plus importantes du budget de la Ville d’Orléans : 48,4 M€. Les travaux effectués sur le stade omnisports ont été salués comme de l’anticipation raisonnable et bienvenue, l’US Orléans football retrouvant la Ligue 2, on le sait depuis vendredi 3 juin dernier et leur victoire 1-0 contre Bastia. Michel Martin a clos la séance d’autocongratulation en indiquant que « Les recettes fiscales ont augmenté de 2,7 % à Orléans en 2015, sans augmenter la fiscalité ce qui montre bien le dynamisme de la ville… ».

L’autre débat qui a animé ce conseil concerne le développement durable, avec la présentation et l’approbation à l’unanimité de la feuille de route 2016-2020. Un bilan des actions en 2015 a été présenté par l’adjointe en charge de du développement durable Stéphanie Anton. A l’avenir, Orléans souhaite notamment s’inscrire dans la démarche intégrée « Ville Durable », et faire évoluer son Agenda 21.

Parmi d’autres délibérations, retenons la convention d’échanges de données qui sera signée avec la société Smart Moving, concepteur innovant d’un système numérique et télé-communicant pour la gestion du stationnement de surface des collectivités. Un système utilisant un boîtier se connectant automatiquement lorsqu’il repère une borne dans une zone de stationnement payant, déclenchant la facturation. Exit petits tickets et risques d’oublis – volontaires ou pas – entrainant des amendes. « Il y a énormément d’idées sur le stationnement public ! » s’est enthousiasmé Olivier Carré…

Le prochain conseil municipal est prévu lundi 4 juillet prochain.

F. Sabourin

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail