Les accouchements suspendus à la maternité de Pithiviers

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites

Quel espoir reste-t-il aux Pithivériens de conserver leur maternité, soit dit en passant maternité de pointe ? La pérennisation de celle-ci est suspendue à l’arrivée d’un médecin gynécologue jusqu’ici introuvable. Hier en fin de journée l’Agence régionale de santé (ARS) a annoncé qu’elle suspendait les accouchements de la maternité jusqu’au 17 juin.

Maternité de Pithiviers

Un centre périnatal de proximité (consultations, échographies) ouvrira  dans les prochains jours mais les femmes devront se rendre à Orléans, Montargis, Étampes ou Fontainebleau pour accoucher au minimum pendant la semaine de fermeture. Et ensuite ? Le comité d’organisation des soins de l’ARS donnera son avis le 21 juin puis la direction de l’Agence régionale de Santé rendra sa décision définitive.

Alors que Pithiviers sort à peine la tête de l’eau, que la ville a encore les pieds dans la boue et les mains dans les gravats, qu’elle commence à peine à panser ses plaies et à les chiffrer, une telle décision tombe vraiment mal. C’est une douleur ajoutée à une autre. Depuis mars  la population soutenue par  ses édiles et ses élus départementaux, Jean-Pierre Sueur le sénateur PS et Jean-Pierre Door le député LR faisant cause commune, demande le maintien de cette structure qui leur est indispensable. La mobilisation qui n’a pas faibli et l’appel lancé à de nombreux médecins ne sont pas arrivés à décider un médecin gynécologue à prendre le poste vacant. A quoi tient la pénurie de médecins que l’on constate dans notre région comme dans beaucoup d’autres ?

Il reste huit jours pour décider un médecin à venir en renfort de l’équipe médicale de Pithiviers. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, actuellement en déplacement à New-York et l’Elysée ont été prévenus. Parviendront-ils à débloquer la situation ?

Françoise Cariès

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail