Michel Brard: “le fantôme de Jean Tschumi !”

  • PDF
  • Email
  • Add to favorites
L’inauguration officielle du Labo fait réagir. Il faut dire qu’en amont, c’est toute l’histoire contemporaine d’Orléans qui resurgit, une usine oeuvre d’un grand architecte, un projet avorté d’Arena de l’ancien maire, un bâtiment soupçonné d’amiante menacé de destruction, au final sauvé pour en faire une pépinière de start up. 
 
IMG_7683
 
 A son tour, Michel Brard, conseiller municipal PS, citoyen du quartier Saint-Marceau réagit: 
 
Michel Brard

Michel Brard

“Vendredi dernier avait lieu l’inauguration du “Lab’O” dans les locaux FAMAR. A aucun moment, les autorités municipales, tout en se félicitant aussi bien du lieu que du projet d’accueil des Start-up, n’ont évoqué le concepteur de la structure, l’architecte Jean Tschumi ! Afin d’éviter que ce bâtiment ne devienne hanté par le spectre de ce grand architecte défunt, je me dois d’ajouter un codicille aux déclarations officielles… Il me semble naturel et juste, d’associer aux remerciements pour ce beau projet innovant, les Amis de Jean Tschumi d’Orléans qui ont fait connaitre l’homme et son œuvre, les bénévoles de l’association de défense de l’île Arrault qui nous ont éclairés sur l’intérêt de ce lieu, et enfin toutes celles et ceux, dont modestement je fais partie, citoyens, élus, qui se sont mobilisés contre la destruction de FAMAR.
 
Après avoir proféré autant de contrevérités, l’ancien maire d’Orléans, Monsieur Serge Grouard, adepte auto-proclamé du « parlé vrai », pourrait reconnaître la justesse de vue de ses opposants. Ce bâtiment, selon ses propos, « bon à raser, bourrer d’amiante, impossible à rénover… », se trouve aujourd’hui l’écrin d’un futur joyau des nouvelles technologies de l’orléanais ! Pas mal, non pour « une ruine industrielle sans avenir » !? A titre personnel, je suis heureux, à tout point de vue, d’avoir contribué à tout cela.”
 
 

Commentaires

Toutes les réactions sous forme de commentaires sont soumises à validation de la rédaction de Magcentre avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à l'adresse redaction@magcentre.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Code de sécurité *



Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail