Home sweet Home, cocooning au masculin

La robe de chambre ou robe d’intérieur devient une des pièces essentielles du vestiaire masculin au cours du XVIIe siècle. Immortalisé par quelques grands philosophes du Siècle des Lumières tels Diderot ou Voltaire, ce vêtement porté au sein de l’espace privé tire son origine et sa forme première des caftans et autres tenues orientales.

Principalement réalisées dans des toiles peintes appelées « indiennes », elles seront au cours du XVIIIe siècle fabriquées dans des soieries façonnées et brochées, aux motifs chatoyants. Les bonnets d’intérieur, tout aussi luxueux, sont le complément indispensable de cette tenue.

La robe de chambre évolue au fil des siècles, elle se raccourcit pour devenir veston d’appartement ou « coin de feu », gardant cependant son image de vêtement douillet et confortable que l’on revêt devant sa cheminée.


 

Adresse :

Musée de la chemiserie et de l’élégance masculine Rue Charles Brillaud – 36200 Argenton-sur-Creuse

Dates :

Du samedi 04 mars 2017 au dimanche 10 décembre 2017

Ouvert tous les jours sauf lundi de 9h30 à 12h et de 14h à 18h

Tarif :

Plein tarif : 5 € – Tarif réduit : 2,50 €

Renseignements complémentaires :

0254243469
http://www.museedelachemiserie.fr/







Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail