Phuphuma love minius – Chants a capella de la culture zouloue

PHUPHUMA LOVE MINIUS CHANTS A CAPELLA DE LA CULTURE ZOULOUE

Ils sont aligne?s, ve?tus d’un costume noir, d’une chemise blanche, d’une cravate et de gants noir et blanc, de chaussures impeccablement cirées ; que des hommes !

Le soliste s’avance, lance un appel auquel le chœur re?pond, les voix et les registres (basse, te?nor, alto, soprano) se superposent. Pas d’accompagnement musical, le rythme est marque? avec les mains et les pieds (ils dansent donc). Lent ou rapide, toujours puissant et envou?tant, le chant ne se de?partit jamais vraiment d’une certaine solennite?, ni d’une certaine douceur.

Cre?e? en 2002 et repe?re? par la chore?graphe Robyn Orlin, Phuphuma Love Minus est un ensemble d’isicathamiya, un genre musical sud-africain dont le nom est de?rive? d’un verbe qui signifie « marcher a? pas feutre?s ». C’est la musique de l’exode rural des zoulous vers les grandes villes. Elle est ne?e au de?but du XXe sie?cle et me?le chants traditionnels, influences des tourne?es de varie?te? ame?ricaine qui se produisirent en Afrique anglophone dans la seconde moitie? du XIXe sie?cle, et chœurs d’e?glise. Comme dans toutes les musiques populaires, on y parle d’amour et de la rudesse de la vie.

Si le public occidental connai?t peu le terme « isicathamiya », il en connai?t souvent le son, a? travers Homeless, grand succe?s de Paul Simon et, avant cela encore, a? travers la chanson Le Lion est mort ce soir, dont la version originale a e?te? enregistre?e en 1939 a? Johannesburg.


 

Adresse :

La Halle aux grains – scène nationale de Blois, 2 place Jean Jaurès 41000 BLOIS

Date :

Le mardi 13 février 2018

20h30

Tarif :

TARIFS : de 20€ à 14€ – 10€/8€ (- 27 ans) / À VOIR EN FAMILLE

Renseignements complémentaires :

0254904400
www.halleauxgrains.com


Recevez chaque jour les nouveaux articles par e-mail

Votre e-mail ne sera communiqué à aucun tiers et servira uniquement à vous envoyer les titres chaque jour par e-mail