Tourisme: les châteaux et la Loire à vélo empêchent la saison de dérailler

20 sept 2012 | Catégorie: Mag'voyages
  • Email
  • Print

Le CRT (Comité régional du tourisme) de la région est bien obligé d’en convenir : le bilan est « contrasté. ». Sans langue de bois cela veut dire que l’été a été pourri, comme la météo. Ce n’est pas anecdotique : le tourisme c’est 28.600 emplois et 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Plutôt morose donc la saison 2012, à deux exceptions près, les châteaux et la Loire à vélo. Deux produits moteurs, si l’on peut dire, sur les six départements de la région Centre. Mercredi,  Pascal Rossler vice-présidente de la région, Alain Beignet le président, du CRT et Vincent Garnier, son directeur, ont fait l’état des lieux : « mis à part PACA et l’île-de-France, toutes les régions ont connu une saison touristique morose».

 

 

L’incontournable château de Chambord

Les Espagnols en baisse de 17%

Les difficultés économiques de nos voisins européens (et les nôtres), expliquent en partie ces résultats. Ainsi les Espagnols sont en baisse de -17%, les Italiens de – 16%. Et l’on ne parle pas des Grecs. En revanche la progression de certains visiteurs venus de loin comme les Américains (+10%) et les Japonnais ( +8%) fait remonter le niveau des établissements de haut niveau.

Parmi les facteurs défavorables cités par les professionnels ont s’aperçoit que la météo

est décisive pour 76%, la conjoncture économique pour 58%, les dépenses des clients pour 57% et  les élections ne viennent qu’en fin de sondages à …23% juste avant les parités monétaires. Il ne faut donc voir aucune la raison de cause à effet entre la fidélité des Néerlandais (336.000 nuitées de janvier à juillet à en hôtel et camping, les premiers européens) et… l’élection de François Hollande. Au total ce sont trois millions de visiteurs qui ont fréquenté les grands sites régionaux (y compris Beauval, la tête de liste) les grands sites de la région Centre.

Pascale Rossler et Alan Beignet.

Plus sérieusement, lorsqu’il fait mauvais dehors, le soleil brille pour la fréquentation des châteaux. Ajouté à l’opération « Grand sites » (vingt châteaux du Centre et de Pays-de-la-Loire), qui consiste à travailler main dans la main surtout sur les marchés lointains, cela donne des bons résultats : 6% d’augmentation de la fréquentation soit 6,4 millions de visiteurs. « Tous les ans dans le passé on annonçait que les chiffres de visiteurs baissaient dans les châteaux de la Loire, ce n’est plus le cas »  dit Vincent Garnier.

Ca roule pour la Loire à vélo

 

 

Le zoo de Beauval plus d’1,5 million de visiteurs.

Deuxième « monument » régional en tête du peloton des « locomotives » régionales, la Loire à vélo. Ils ont été 396.000 cyclotouristes à emprunter l’itinéraire maintenant complet avec le plus des wagons dédiés au vélo sur les trains régionaux. 25% des cyclotouristes viennent par le train, il y a eu 5.750 vélos embarqués en 2012. Pascal Rossler qui a donné ces chiffres précise : « nous avons sur le parcours 400 prestataires labellisés et nous allons continuer une politique forte dans cette direction . » Une politique d’avenir pour la Loire à vélo ( en attendant la Loire à cheval), C’est ce qui s’appelle ne pas avoir le nez sur le guidon.

Ch.B

 

Tags: , , , , , ,

Laisser un commentaire